Le Vieux Sud & le Texas, New York et le Mid-Atlantic, Tour USA 2012, Voyager en train

A bord du train Silver Meteor (Amtrak) : Washington – Charleston

Charleston (14 sur 1)

Je ne voulais plus conduire. On se débarrasse de la voiture à Washington, en même temps que l’on se débarrasse du trafic incroyable de la côte est (honnêtement, je n’ai jamais vu de fous furieux pareil, à moins de créer un mutant d’un conducteur varois et d’un conducteur parisien…)

On compte récupérer la voiture à Salt Lake City, et en attendant, tout se fera sur les rails ! Nous n’avons pas hésité longtemps avant de prendre la décision de transformer notre road-trip en rail-trip. A vrai dire, c’était notre projet initial de voyage, avant que Ben ne se décide à préparer le permis (et à ne pas l’avoir au final, même si ça ne dépendait malheureusement pas de lui).

Plusieurs rail-trippers, comme la fameuse Katell, avaient déjà attisé notre curiosité…
C’est donc sans pincement au cœur mais avec le dos déjà fourbu de nos bagages et de notre matos de camping que nous sautons dans le 1er train depuis la magnifique gare de Washington (malheureusement en travaux et pleine d’échafaudages ne me permettant pas de prendre de jolies photos).

Comment ça se passe ?

Amtrak a mis en place quelque chose d’absolument génial, auquel je ne m’attendais pas : comme pour l’avion, on récupère vos bagages quand vous voulez avant de monter dans le train. Vous avez le droit à 3 bagages par personne (chaque bagage pouvant peser jusqu’à 50 livres, donc environ 25 kg).

En achetant vos places, vous n’avez pas de place attitrée, on vous accompagne à votre place lorsque vous entrez dans le train. A l’intérieur, l’organisation reste assez traditionnelle : un chef de wagon hurle le prochain arrêt, une hôtesse vous distribue des oreillers (ou pas, nous elle nous aimait pas).

Et la place… mamma mia ! Encore plus de place qu’en 1ère classe ! Vous pouvez même quasi être allongés.

Seul gros bémol : la bouffe qui est réellement effroyable (ce n’est peut-être pas le cas quand le train dispose d’un resto, ce qui n’était pas notre cas). La bouffe Amtrak fait passer la bouffe SNCF pour du Bocuse. Et le prix… aïe ! Il faut compter environ 2 dollars pour une bouteille d’eau d’un demi-litre. Ne vous faites pas avoir, prévoyez beaucoup de (bonne) nourriture et d’eau avant de monter dans le train, ainsi qu’une couverture, un bon pull, voire un bonnet si vous faites un très long trajet (il fait vraiment très froid, surtout en été). N’oubliez pas les boules quies anti-sale-gamin-qui-fait-un-caprice-je-vais-le-gifler.

Il n’y a pas de Wifi sur le Silver Meteor, mais les ligne sont de plus en plus équipées (celle que l’on prend ce soir, le Palmetto, nous permettra à priori de nous connecter).

Qui voyage en train ?

Principalement des personnes âgées (surtout sur cette ligne, qui descend jusqu’à Miami). Ne vous attendez vraiment pas à voir des hommes d’affaires ou des gens riches, en fait. Si les gens prennent le train, c’est soit qu’ils n’ont pas d’argent, soit qu’ils ont le temps (les deux peuvent être cumulables). Pour vous donner un ordre d’idée, nous avons payé 120 dollars par tête pour un voyage de 10h et environ 800km de trajet.

Ce n’est pas spécialement bon marché (quoique l’on dise, moi la première, d’ailleurs, la SNCF reste vraiment abordable par rapport aux autres pays du monde) mais en réservant la veille du départ, ça me semble raisonnable. L’ambiance était plutôt sympa, les gens conversaient, et je suis convaincue que c’est un super moyen de véritablement converser avec des locaux, surtout si vous êtes coincés 30h avec eux !

Pour conclure, nous n’avons eu que 30 minutes de retard sur notre voyage de 10h, ce qui est quand-même exceptionnel. Nous verrons si l’expérience sera aussi positive dans le futur puisque nous venons de prendre nos billets pour… (*roulements de tambour*) le fameux California Zephyr, LA ligne mythique d’Amtrak !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

8 Commentaires

  • Envoyer Lucile 1 septembre 2012 at 07:07

    J’avais vu le truc pour les bagages quand on a réservé nos billets. Par contre je ne savais pas qu’on était accompagné aux places :D
    C’est noté pour la bouffe, je n’ai plus nos horaires en tête mais on bouge souvent sur les heures de déjeuner.
    Pour le prix, j’avais trouvé ça correct aussi. On a payé 120$ par tête nous aussi, pour sensiblement la même distance en km (Washington Boston), mais en plusieurs trajets :D

    • Envoyer isa 1 septembre 2012 at 15:43

      Ca dépend des lignes, vu que vous prenez la ligne express, je ne suis pas sûre que ça se passe tout à fait de cette façon :)
      Et je trouve le prix assez cher (mais je suppose que c’est parce que c’est l’express !) car on a payé ce prix là pour traverser le continent (environ 34h)

      • Envoyer Lucile 3 septembre 2012 at 10:15

        Je ne crois pas qu’on prenne un express. On a eu le choix entre des Northeast regional et des Acela. Ces derniers étaient 2 à 3 fois plus chers, train uniquement première classe et effectivement bien plus rapide. On s’est contenté des Northeast regional :D

        • Envoyer isa 11 septembre 2012 at 19:04

          Que veux-tu, le wifi et la grande vitesse, ça coûte cheeeer !

  • Envoyer Katell 1 septembre 2012 at 15:43

    wouah tu me cites dans un de tes articles ! Recommence pas je vais rougir ! :oops:
    En tous cas je suis bien contente de t’avoir donné envie d’essayer le train ! C’est vrai que pour rentrer en contact c’est merveilleux.
    Et re wouah: le California Zephir !! :o Bon voyage !!!!
    Un mois que tu es partie presque et plein de choses différentes vécues, bonne continuation !

    • Envoyer isa 1 septembre 2012 at 15:55

      Hihi !
      On est déjà sortis du Zephyr depuis plus d’une semaine et j’ai encore pensé à toi dedans, tu a-do-re-rais ! C’était sublime !
      Je vais essayer d’écrire un peu dessus (mais pas facile de trouver de l’électricité pour recharger la batterie, ces temps-ci :D )

  • Envoyer Zhu 2 septembre 2012 at 01:17

    Sympa! Sauf pour la bouffe. Mais franchement, je ne connais pas une compagnie ferroviaire qui propose de la bouffe sympa et abordable. En Australie (trois jours de train littéralement non-stop de Sydney à Perth!), je me souviens avoir mangé des tonnes de Doritos et des sandwichs au thon!

    • Envoyer isa 11 septembre 2012 at 19:06

      Oh punaise, si seulement ils proposaient des sandwiches au thon… Ou même des bons sandwiches !

    Envoyer un (gentil) commentaire