Concerts/Musique

Bon Iver aux Nuits de Fourvière

Justiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin ! Ah oui, non, c’est vrai que c’est pas le même Justin. Pour très peu de choses au monde, je ne manquerais un concert dans le divin amphithéâtre de Fourvière. Sous un ciel bleu magnifique, et une quasi-pleine lune enchanteresse. Il n’y a pas de cadre plus magnifique pour voir Bon Iver en concert. Pourtant pas si emballée que ça par son dernier album (à l’exception notable de Perth ou Calgary, sublimes chansons), je n’ai pas hésité une seconde à prendre nos billets. 

Il fallait malheureusement endurer pendant une heure (UNE HEURE) les chants a-mélodiques de la chanteuse de My Brightest Diamond. Oh, elle était mignonne, elle avait vraiment l’air heureuse d’être là, mais moi un petit peu moins, quand-même. Pourtant, j’aime bien les choses chiantes, habituellement. Mais là, elle m’a juste cassé les oreilles, et je ne pensais pas que ça pouvait être pire qu’en album… Vraiment sans queue ni tête.

Bref ! La scène de Bon Iver est vraiment sublime, le lightshow l’est tout autant et nous embarque encore plus dans leur monde… Quel bonheur de revoir Colin Steston, toujours aussi incroyable (très sympa, d’ailleurs, le principe des petits solos pour chaque musicien). Je n’épiloguerai pas, j’ajouterai juste qu’un concert comme ça, ça fait tout simplement du bien.  Bien plus qu’une séance de yoga.

httpv://www.youtube.com/watch?v=lC08Yc-knHs

Oh, et si, quand-même, même si c’est un grand classique, Skinny Love de Birdy (AHAHAH) était magnifique. Il prouve vraiment que cette chanson, c’est bien la sienne, il n’y a pas de doutes.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

1 commentaires

  • Envoyer Pauline 3 août 2012 at 11:28

    Justiiiiiiiiiin !
    C’est là qu’on voit qu’ils sont très fort. Avec tout ce qu’à pu subir cette pauvre chanson qu’est Skinny Love (qui n’en demandait pas tant d’ailleurs), ils arrivent malgré tout à en faire une magnifique version live et à nous la faire apprécier.

    Et sinon, essayer Fourvière, c’est l’adopter ! :-)

  • Envoyer un (gentil) commentaire