Lyon

Découvrez (vraiment) Lyon avec Cybèle

En voici un article que je ne suis pas habituée à écrire ! Même si j’ai promis à maintes reprises de parler plus souvent de Lyon, je n’y parviens pas toujours. C’est le moment de se lancer…

Pour vous parler de Cybèle, petite boite créée par des gens géniaux et passionnés. L’objectif ? Découvrir Lyon grâce à une visite guidée (jusque là, rien de révolutionnaire), MAIS pas une visite guidée plan-plan classique comme celles proposées par les offices de tourisme. Les visites guidées par Cybèle sont thématiques, insolites, et surtout, contées.
Et cela me convient parfaitement. Pendant quelques heures, vous vous embarquerez avec leurs guides, Clémence, Olivier ou Lucille, et vous vous laisserez absorber par un pan de l’Histoire lyonnaise. C’est à travers un mythe, un conte ou un événement que vous allez découvrir un quartier, mais aussi une époque. Croyez moi, vous ne verrez pas les minutes passer tant vous serez happés par le talent de conteur des guides !

Visite ape¦üro de la Guillotie¦Çre1 - Patrick Roy

A ce jour, j’ai effectué deux visites. Celle de la Guillotière, une visite-jeu, pour commencer. A travers les ruelles du 7e arrondissement durant la grande foire de la Guill’ du début du 20e siècle, jouez pour gagner un St. Marcellin en répondant aux questions insolites proposées par votre guide. C’est tout simple… vrai ou faux ?

Celle de la Croix-Rousse est un peu plus traditionnelle dans le déroulement, mais l’histoire de Jîrome, canut révolté, vous tiendra en haleine.

Vous pouvez coupler les visites avec un apéro-goûter-p’tit dej, ou juste participer à la visite, c’est au choix ! C’est honnêtement pas cher pour ce que c’est, et vous soutenez une super initiative culturelle et locale.

Le prochain sur ma liste : celle des Gratte-Ciel. Bref, amis lyonnais, apprenez, découvrez, éclatez-vous, bref, pour passer un moment inoubliable, c’est avec Cybèle ! D’ailleurs, c’est aussi une activité parfaite si vous avez de la compagnie pour le week-end…

cybele

Liens :

ps : cet article n’est absolument pas sponsorisé et je n’ai pas accepté de St. Marcellin en guise de paiement. Cependant, je suis tout à fait partante pour envoyer mon adresse postale à qui de droit ! ;)
1e photo : Katia Touzlan, 2e photo : Patrick Roy. Merci !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

6 Commentaires

  • Envoyer Zhu 10 avril 2015 at 02:47

    Ça a l’air sympa comme concept! Je suis pour les visites guidées qui ont une âme (genre pas celles où des cars entiers de touristes suivent un gars avec un panneau…).

    • Envoyer isa 10 avril 2015 at 14:38

      Pire : le troupeau qui suit le guide avec le parapluie levé… Bêêêêh !

    • Envoyer Marion 30 juin 2015 at 15:05

      Salut Zhu! À Ottawa, je conseille les marches hantées: j’en ai déjà fait 2 à Ottawa et 2 à Kingston (en anglais). Ces guides sont vraiment des bons conteurs aussi! Je voudrais essayer une « indigenous walk » aussi cet été. Ca doit être bien intéressant aussi. Je me rends compte que ce qui est surtout important dans une visite guidée, c’est d’avoir une visite unique (avec un thème ou le point de vue du conteur qui ressort un peu, un « insight » sur la culture et l’histoire) et non quelqu’un qui nous lit une page Wikipédia! ;)
      Si je vais un jour à Lyon, c’est sûr, je vais essayer ces visites-ci.

      • Envoyer isa 30 juin 2015 at 20:57

        Merci pour ton commentaire plein de bonnes idées, Marion ! :)

  • Envoyer Lucile 10 avril 2015 at 17:00

    Ça donne envie ces visites !

    Un st Marcellin par courrier par contre c’est un peu risqué :p

    • Envoyer isa 18 avril 2015 at 11:20

      Mais noooon ! Been there, done that ! :D

    Envoyer un (gentil) commentaire