Lyon, Photographie

Mon été 2016 à Lyon (et ailleurs !)

Quel été chargé ! J’ai énormément voyagé, et je n’ai pas arrêté une seconde. Avec pour conséquence première d’être épuisée à la rentrée… Mais ce n’est pas grave, les journées vont raccourcir bientôt, et j’aurai tout le loisir de faire la limace chez moi. Enfin… On verra ça fin octobre, quand il n’y aura plus une seule feuille rouge sur les arbres : j’ai un programme automnal de cueillette « champignons/châtaignes/figues » intense ! Alors que je reviens tout juste d’un superbe voyage à Montréal, j’ai eu envie de revenir sur mon été passé, avant d’ouvrir grand les portes à l’automne, ma saison préférée.

Si vous avez un peu suivi #UnEtéEnFrance, vous savez que j’ai passé une bonne partie du mois d’août sur les routes françaises, à la rencontre de vignobles, de bonne bouffe du terroir et de beaux paysages. La France reste mon pays préféré où voyager, celui où l’on ne doit faire que 200 km pour découvrir d’autres mondes. Le Berry, la Vallée de la Loire, le Golfe du Morbihan, la Charente-Maritime, le Périgord Noir et le Lot, je n’ai pas chômé !

De ce voyage, j’ai eu envie de ne choisir qu’une seule photo, photo d’une journée parfaite à Marennes d’Oléron. Une journée de détente, de balades dans les dunes brûlantes, de baignades dans l’eau fraîche… qui se clôt par une dégustation d’huîtres toutes juste sorties de l’eau devant un magnifique coucher de soleil d’un été déjà déclinant.

bretagne91

Parfois, le bonheur tient à peu : une maison familiale dans le Bugey, un groupe de vieux amis, un ciel bleu et du poisson grillé au barbecue. La définition même du week-end parfait !

20160625_165821

Lorsque la chaleur s’abat à Lyon, il n’y a pas d’autre choix que de trouver un endroit où se tremper, le plus vite possible ! Cette fois-ci, c’est le sublime Lac d’Aiguebelette qui a accueilli mon brûlant séant. Le bleu turquoise de ce lac n’a pas de pareil !

img_20160709_143418

J’ai aussi profité de la fin du mois d’août pour glander au Parc de la Tête d’Or, à Lyon, et déguster celles qui sont toujours les meilleures gaufres en ville ! Autant vous dire que je me suis mise du chocolat de partout…

tete-d-or-parc

Un été sans répit, je vous dis ! Direction New York City pour une poignée de jours. Je crois que le borough de Manhattan n’a décidément plus l’effet magique qu’il avait sur moi… Ou alors peut-être que c’était dû à la chaleur écrasante de cette fin d’été. Je digère, et j’en reparlerai.

nyc2016-44

nyc2016-110

Et pour finir, un voyage qui a été à l’opposée même du très stressant New York. Le retour à Montréal, presque à la dernière minute, à l’occasion de la célébration d’un beau mariage. Cela a été, pour moi, une autre opportunité de me poser la question « Et si… et si j’étais restée ? ». Je ne sais toujours pas y répondre, mais je sais que je veux y retourner un moment.

dscf3520

dscf3537

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

6 Commentaires

  • Envoyer LadyMilonguera 23 septembre 2016 at 13:08

    Et bien, cet été semble avoir été bien rempli… Tu en as bien profité et c’est tant mieux !

    • Envoyer isa 23 septembre 2016 at 13:35

      Tu l’as dit, ça fait du bien de se lâcher un peu ! :)

  • Envoyer Kenza 23 septembre 2016 at 17:30

    ouaiiiis ! demande un PVT !!! Je me demandais le pourquoi du comment tu y étais retournée. Ma curiosité est assouvie. Et j’ai hâte de lire tes impressions sur New York.
    Et on la fait cette interview ? :)

    • Envoyer isa 27 septembre 2016 at 13:36

      J’aimerais bien !! :-D

  • Envoyer Zhu 23 septembre 2016 at 19:33

    De retour, alors? C,est super, tu as eu un été bien rempli (captain obvious!) et puis tu as pu chanter « je reviendrai à Montrééééal »…

    C’est marrant, j’ai rarement le réflexe de me poser des « et si…? ». Genre, si j’avais pas immigré au Canada, si j’étais restée étudier en France, si ça. Je ne regrette pas grand chose, en fait. Mais, je serai curieuse de savoir comment tu te sens après le voyage, enfin, la réponse à ton « et si? »

    • Envoyer isa 27 septembre 2016 at 13:36

      De retour, de retour, déjà ! C’est passé en un clin d’œil (en même temps, 5 jours…)
      Tu as peut-être moins ce reflex, peut-être parce que tu as, en quelque sorte, grandi au Canada et que tu as commencé ta vie d’adulte là-bas ?

      Mon « et si… » je crois que je ne saurai jamais y répondre. Je ne pense toujours pas que j’y serais restée sur le long terme, je suis mieux en France… Mais quelques années supplémentaires, ça c’est certain !

    Envoyer un (gentil) commentaire