France

Un été en France : majestueuse Loire

Et si on partait passer quelques nuits dans un endroit dont l’on ne connait rien, sans avoir rien préparé ?
C’était un peu le thème de ces quelques jours passés aux Rosiers-sur-Loire, un village pas vraiment charmant, dans la région de Saumur.  D’après notre hôte, la rive droite du fleuve étant trop régulièrement inondée pour être constructible, les villages s’y trouvant sont relativement laids. Nous le constatons vite ! Les crues catastrophiques étaient trop nombreuses pour garder des traces des villages, détruits régulièrement. Le seul bâtiment qui vaut le coup d’œil est la Mairie, tout ce qu’il y a de plus classique, mais plantée devant un jardin luxuriant et extrêmement bien entretenu.

rosiers-sur-loire

D’ailleurs, la digue actuelle, en très mauvais état sur certains tronçons, ne rassure pas tellement les locaux, qui gardent encore dans l’esprit les crues mortelles et dévastatrices au milieu du 19e siècle ! La Loire, aussi belle que menaçante… Même si, bien sûr, la Loire est très largement « domestiquée » depuis l’Antiquité, on a tout de même l’impression de se trouver devant un fleuve impétueux, où le règne animal est roi. Quelques minutes devant le fleuve suffisent pour distinguer de nombreuses espèces d’échassiers !

berry-loire21

Malgré la laideur relative du village, c’est pourtant aux Rosiers-sur-Loire que nous avons passé l’un des moments les plus agréables de cet #EtéEnFrance. De toute façon, nous n’étions pas venus pour les visites culturelles mais pour passer du temps en bord de Loire, ce fleuve somptueux et sauvage.
La ville de Saumur, mignonne, mais trop encombrée de hordes de touristes pour que je me sente à l’aise, marque le début d’une portion particulièrement remarquable des bords de Loire. Sur la rive gauche, les habitats troglodytes et les vignes se succèdent d’un côté, alors que la Loire, immense, s’étend de l’autre.

berry-loire127

Je ne connais la Loire que dans le département du même nom, près de chez moi. Je l’ai aussi entraperçue à Orléans… ou encore dans le Berry, peu avant d’arriver aux Rosiers. Et je ne pouvais pas imaginer sa beauté avant de la voir.
Extrêmement à l’aise dans notre Domaine de l’Oie Rouge (avec une chambre séparée du reste du bâtiment donnant directement sur le jardin et un petit-déjeuner composé de brioche et de madeleines maison, comment ne pas être à l’aise ? Mamma mia !), nous nous sommes laissés portés par ces premiers jours de vacances.

berry-loire132

berry-loire19

Visite culturelle au Prieuré de St Rémy la Varenne, un petit patrimoine en cours de restauration qui vaut le détour, ne serait-ce que pour soutenir l’association locale, puis balades le long des berges… Mais surtout détente sur les terrasses des cafés, au Thoureil, sans doute la plus jolie municipalité du coin. S’asseoir, ne plus parler, regarder la Loire, respirer. Nous assistons à un mariage ayant lieu dans la magnifique et minuscule église du Thoureil. Indiscrets, curieux, nous tendons le cou pour pouvoir observer la mariée, toute de blanc vêtue, évidemment. Une chorale gospel lance le début de la cérémonie, pendant que nous finissons de siroter notre café en plongeant à nouveau nos yeux dans la Loire.
On sent l’influence océanique se rapprocher, et le climat changer de plus en plus. Ce qui m’a particulièrement frappée, dans ce coin, c’est la profusion de fleurs, en particulier de roses. Tous les villages sont verdoyants et fleuris, c’est sublime !

berry-loire5

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

6 Commentaires

  • Envoyer LadyMilonguera 9 novembre 2016 at 18:03

    Tes photos témoignent du charme de cette région…

    • Envoyer isa 9 novembre 2016 at 18:25

      Merci ! En les uploadant, je trouvais justement que cela ne rendait pas justice aux bords de Loire… :)

  • Envoyer Zhu 10 novembre 2016 at 00:16

    Sympa! Ça change les idées, surtout ce soir, « the day after the night ». La Loire est un fleuve qui définit tellement Nantes, la ville de l’estuaire…

    • Envoyer isa 10 novembre 2016 at 16:10

      Je ne connais toujours pas Nantes, alors depuis que j’ai eu ce bel aperçu de la Loire, je suis encore plus curieuse !

  • Envoyer Jarno 10 novembre 2016 at 11:12

    Le Thoureil….je ne m’en lasserai jamais.
    L’intérêt de la rive droite de la Loire entre Angers et Saumur, c’est qu’elle offre une magnifique vue sur la rive gauche.

    • Envoyer isa 10 novembre 2016 at 16:09

      Je ne te remercierai jamais assez pour ce conseil. On a passé de douces après-midi au Thoureil… ;)

    Envoyer un (gentil) commentaire