Conseils voyages, Ouest américain, Tour USA 2012, Utah

Les plus belles routes goudronnées de l’Utah

Ce petit article n’a pas la vocation d’être exhaustif, puisque je suis loin de connaître chacun des centaines de routes qui traversent l’Utah ! J’avais lu sur un forum que rien ne ressemble plus à une route de l’Utah qu’une autre route de l’Utah. Oui, c’est pas faux… On retrouve souvent le même genre de paysages, mais ce n’est pas pour autant que ça devient lassant.

N’ayant pas encore eu la chance de parcourir les routes de terre du Beehive State (mais ça viendra, ça viendra !), voici quelques idées de belles routes goudronnées à inclure dans vos itinéraires.

La fameuse Route 12 (Scenic Byway 12)

La route 12 est sans doute la route la plus connue, et la plus fréquentée par les touristes. Parfois désignée comme la plus belle route américaine, la scenic byway 12 est à mon avis un incontournable du Grand Circle. Même si c’est parfois assez irritant de ne pas pouvoir être seuls au milieu de ces paysages grandioses, il faut absolument la parcourir au moins une seule fois dans sa vie. Elle n’a pas un intérêt extraordinaire avant Boulder, ni après Escalante, d’ailleurs. Vous l’aurez compris : la Route 12 est absolument époustouflante entre les deux villes de Boulder et Escalante.

On passe au fond de canyons du Grand Staircase Escalante National Monument (Calf Creek, par exemple, mais j’y reviendrai dans un article suivant), au milieu de plateaux venteux, et, cerise sur le gâteau (juste après Boulder), la route passe tout en haut d’un col : il y a le vide, d’un côté comme de l’autre. Et surtout, une vue imprenable sur toute la région. Juste après Boulder, vous vous arrêterez très régulièrement aux aires aménagées, devant des points de vue incroyables.

Peu après, la traversée de la forêt nationale de Dixie est somptueuse : grandes forêts de pin, température glaciale, et points de vue spectaculaires. Attention aux cyclistes, par contre, très nombreux à l’automne, et qu’il faut doubler avec prudence… Juste après Bryce Canyon National Park, quelques kilomètres sont particulièrement beaux, au milieu des hoodoos orangés. Sii vous voulez être plus tranquilles, parcourez la route 12 d’est en ouest.

En savoir plus : Cliquez ici et Ici

La state route 24

Si vous venez de l’ouest, depuis la Route 12, pourquoi ne pas continuer un petit peu sur la route 24, en direction d’Arches National Park, par exemple ? Après avoir quitté Torrey, la 12 rencontre la 24 et vous permet de traverser une petite partie de Capitol Reef.

route24-utah

C’est beau, c’est même très beau. Après avoir quitté le parc, vous arrivez dans un No Man’s Land (attention à avoir bien fait le plein d’essence à Torrey ou à Green River, si vous venez de l’autre côté, car il n’y a RIEN entre les deux villes, on en a fait l’expérience…). Un très beau désert se déroule devant vous, et la route aussi, l’est, déserte. Vous pouvez vous arrêter en chemin à Goblin Valley State Park (que vous avez vu dans tout plein de films, et récemment dans The Tree of Life de Malick).

 La Burr Trail Road

Reconnue mondialement pour être une des plus belles routes de l’Utah, la Burr Trail Road est à présent goudronnée de Boulder, jusqu’à la frontière de Capitol Reef National Park. La Burr Trail Road continue ensuite jusqu’à la Bullfrog Marina du Lac Powell. Je n’ai pas pu la parcourir en entier (faute de temps et de voiture adéquate), mais de ce que nous en avons vu, si vous avez un 4*4 ou une voiture surélevée, ça vaut largement le coup !

En savoir plus : Ici, ici (avec une carte) et en français ici

La state route 72

Elle commence au croisement de la 10 et de la Highway 70 et se termine peu avant Torrey, à Loa (vous pourrez ensuite rejoindre la route 24). Méconnue, et d’ailleurs sans circulation, elle est pourtant splendide. Je pense qu’elle est très proche de la Route 12 pour moi, même si pas aussi spectaculaire, le fait d’avoir la route pour soi est un gros plus ! On traverse des cols arides de haute altitude, des forêts, on voit des lacs… Une heure de grande beauté.

La route 191

Une petite portion de la route 191 est vraiment sublime : du croisement avec la Highway 40 (de la ville de Duchesne) jusqu’à la ville de Price. Apparemment, on peut emprunter cette route depuis le Mexique jusqu’au Canada (en passant par le pays Navajo), mais c’est sur une petite portion de 50 km que je l’ai parcourue ! On traverse un territoire indien puis des cols qui donnent le tournis. A ne pas rater si vous êtes dans le coin !

La route 143

De Panguitch à Cedar Breaks National Monument. Encore une route déserte et magnifique. On perd plus de 15 degrés plus on monte en altitude. Les forêts de genévrier laissent la place aux magnifiques forêts de pin, aux lacs, et aux couleurs rouges et ocres de Cedar Breaks National Monument. Une véritable route de montagne, d’ailleurs fermée en hiver.

La route 261

De Gooseneck State Park à Natural Bridges National Monument. La route vaut le coup surtout pour les 3 km de montée sinueuse (attention à ceux qui souffrent du vertige !) et qui sont généralement craintifs en voiture !

Un petit aperçu ? Cliquez ici et mettez vous en street view

La route 95

La route 95 est une de mes favorites, et le chemin le plus court entre Natural Bridges National Monument et Capitol Reef National Park. En 1h30, je n’ai croisé qu’un motard : c’est le bonheur le plus pur, celui d’une route en plein milieu du désert, sans âme qui vive. Nous traversons quelques patelins (désolée, je n’ai pas d’autre mot) comme Hite, mais il ne faut pas compter sur les environs de cette route pour trouver quoi que ce soit. Pensez à faire le plein avant de l’emprunter (en eau tout comme en essence !). Les paysages rouges et ocres se déroulent devant nos yeux, c’est le désert le plus total, le plus chaud (une grande partie de la route est construite dans le Glen Canyon National Recreation Area). On traverse un bout de Dirty Devil River, qui donne l’impression d’être le seul endroit vivant du coin.

La Kolob Reservoir Road

De la ville de Virgin (pas très loin de Zion National Park) jusqu’à Cedar City, elle n’est cependant plus goudronnée à partir du Kolob Reservoir. Cette route est sublime, pour moi une des plus belles routes de l’Utah, sans hésiter. Je la préfère même à la route 12. Déjà, il n’y a personne. Ensuite, on traverse les plateaux de Kolob, alternant entre des territoires appartement au parc national de Zion et des propriétés privées. On longe de nombreux ranchs, avec des troupeaux d’énormes vaches noires qui paissent. On peut voir à peu près tous les massifs colorés de Zion, de loin. Et la récompense : le réservoir de Kolob, perché tout en haut de la montagne. En 1 h, on passe du désert le plus aride à des pâturages de haute montagne. Un lynx a traversé la route. Nous avons perdu 12 degrés.

Pour voir la liste de toutes les Scenic Byways de l’Utah : cliquez ici

Pour résumer, mon TOP 4 :

  1. La plus célèbre et la plus diversifiée : La route 12 entre Torrey et Bryce Canyon National Park (mais aussi, la plus fréquentée !)
  2. Le désert le plus désert : La route 95, entre Natural Bridges National Monument et Hanksville (aux portes de Capitol Reef National Park)
  3. Des paysages de haute montagne : La route 143, de Panguitch à Cedar Breaks National Monument, rien que pour la portion où l’on serpente le long des torrents
  4. La plus originale : La Kolob Reservoir Road, un versant méconnu de Zion National Park, où l’on passe du désert à la montagne
Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

12 Commentaires

  • Envoyer Zhu 30 septembre 2012 at 02:57

    Je ne connaissais pas le nickname « Beehive State »!

    La route 24 a l’air super sympa. Franchement, le désert commence à me tenter avec ton voyage!

  • Envoyer Cedric 4 octobre 2012 at 12:06

    J’en ai fait pas mal là-dedans mais le doute me submerge: l’est dans l’Utah le Camenbert Rock (ou cheese box genre) ?

    • Envoyer isa 10 octobre 2012 at 16:26

      ça me dit rien du tout !

  • Envoyer Lucile 7 octobre 2012 at 14:03

    Pas de Moki Dugway… ah oui c’est vrai qu’elle n’est pas goudronnée :P

  • Envoyer Zhu 12 décembre 2014 at 03:24

    À garder en référence :-)

    • Envoyer Isa 15 décembre 2014 at 10:12

      Oh oui, oh oui ! A quand Zhu aux USA ? ;)

  • Envoyer Lucile 12 décembre 2014 at 15:15

    J’entends encore la voie d’Aline « haaaan mais y’a rieeeen sur les cotéééés »

    • Envoyer Isa 15 décembre 2014 at 10:12

      En te lisant, j’ai entendu EXACTEMENT Aline :D

  • Envoyer Cynthia 5 janvier 2015 at 13:08

    Est-ce que tu crois que ça pourrait être intéressant de faire de la route en voiture en Utah sans pouvoir faire vraiment de randonnée (se balader oui mais seulement 1h ou 2hrs)?

    Je demande parce que ma mère n’est pas très en forme et on aimerait partir en vacances avec elle cet été!

    • Envoyer isa 5 janvier 2015 at 13:55

      Les routes se suffisent à elle-même ! Tu peux prévoir un itinéraire spectaculaire avec ta famille, où tu vois beaucoup de choses en marchant très peu (les divers points de vue : Grand Canyon North Rim, Gooseneck State Park, et certains parcs bien « explorables » en restant en voiture / bus comme Bryce Canyon ou Zion). Donc je dirais oui ! Le soucis, c’est que l’été il fait vraiment trop chaud, il faut être tout de même en bonne santé, ne serait-ce que pour se déplacer du véhicule jusqu’au point de vue :-/

  • Envoyer Katryne 6 janvier 2015 at 01:10

    La Burr trail est une merveille. On l’a même faite 2 fois (et dans le même sens, la descente, vertige assuré), parce que la veille c’était un peu brumeux et qu’on voulait la voir sous une meilleure lumière. C’est vrai que la descente est une piste, et que nous avions un SUV, mais pas un 4×4, et c’est très faisable, un peu impressionnant tout de même.

    • Envoyer isa 6 janvier 2015 at 08:36

      Tu mets le doigt sur mon problème : j’ai le vertige !!!! J’étais la seule conductrice et je commençais à suer sérieusement pendant la descente. Ca plus le fait que je n’étais pas allée voir un ranger pour connaître l’état de la piste… Ca donne un demi-tour ! :)

    Envoyer un (gentil) commentaire