L'exotisme canadien

L’exotisme canadien #1 : Le facteur vent

Il est temps pour moi d’inaugurer cette nouvelle rubrique ô combien importante (et donc indispensable) où je présenterai des petites choses du quotidien qui sont complètement différentes de ce que l’on connait habituellement, et donc terriblement exotiques… Je ne vais pas refaire le coup de l’étranger naïf et ingénu des Lettres Persanes, ni un Candide qui trouve tout merveilleux dans son monde utopique, je ne veux pas non plus être la maudite française qui critique tout, en fait je m’en fous, j’écris ce que j’ai envie d’écrire!
Au menu aujourd’hui, de la physique. Oui oui, une chose que j’ai arrêté d’étudier il y a des années, et ce n’était d’ailleurs pas avec un panache et une aisance folle que je me dépatouillais avec… Bref, les canadiens ont l’habitude de donner la température avec le facteur vent, alors qu’en France, la température extérieure est mesurée à l’abri du soleil et du vent. Cela donne des chiffres qui varient considérablement et qui sont parfois erronnés par rapport à notre perception habituelle. Par exemple, hier, il faisait -9°C sur tous les panneaux lumineux des pharmacies. Or, on n’avait même pas froid et on commençait à crâner (ouaiiiis genre, on est super résistants tsss même pas peur des futurs -20°C moi) alors qu’en réalité… Il ne faisait que 0°C, avec un tout petit peu de vent.
-9°C était donc la température ressentie par notre corps, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il fait exceptionnellement froid, surtout avec seulement 20km/h de vent. Vous suivez?
Pour vous amuser, voici le petit outil pour calculer les températures ressenties, et vous la péter en disant que vous avez dû subir -16°C en allant au boulot ce matin : Un petit calcul
En tous les cas, nous espérons toujours éviter les -20°C (température ressentie -30°C) parce que dans ce cas, ça ne change plus rien, le résultat est le même : on se gèle grave.

ps : cette jolie image est tirée d’un célèbre épisode des Simpsons (je précise pour les noobs), où Marge tombe éperdument amoureuse de cette icône sexy, et pas du tout clichée. Il me la fallait!

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

4 Commentaires

  • Envoyer Lucile 18 février 2010 at 21:58

    le problème ici c'est plutôt le facteur humidité :D

    PS : la chemise à carreaux ouverte, comment résister ?

  • Envoyer Isa 18 février 2010 at 22:14

    Moi, je ne résiste pas

  • Envoyer Milie 19 février 2010 at 07:34

    c'est ton âme de géographe qui refait surface! merci pour l'explication qui va avec la photo :D

  • Envoyer Anonymous 24 février 2010 at 01:18

    Salut,

    Autant le Windchill que l'Humidex sont des indices très trompeurs… les Canadiens faisant systématiquement l'amalgame entre la T°C réelle et celle qui est ressentie. On ne peut pas dire qu'il fait telle ou telle température en donnant le Windchill ou l'Humidex, ce n'est pas correct. De plus, ce sont des indices assez subjectifs que certains scientifiques contestent. À méditer.

  • Envoyer un (gentil) commentaire