L'exotisme canadien

L’exotisme canadien #11 : La vie en communauté(s)

Avant de commencer cet article, je dois avouer que je ne suis absolument pas documentée sur le sujet, donc avant de me prendre les foudres de Zeus en pleine tête, voilà qui est dit! Je me base donc sur des impressions : à Montréal, beaucoup de choses fonctionnent grâce au réseautage. Trouver un emploi, trouver des bras costauds pour déménager ou quelqu’un qui peut vous prêter un poëllon d’appareil à raclette… ça passe très souvent par le bouche à oreille, mais dans des proportions qui me semblent bien plus importantes qu’en France. Ici, c’est presque institutionnalisé : au boulot je reçois des mails prévenant d’un appartement à prendre, ou d’un nouveau-poste-qui-va-se-libérer-demandez-à-vos-amis-s’ils-sont-intéressés, il y a même de nombreuses mailings lists « privées », où l’on peut s’inscrire pour bénéficier de l’entraide de quartier et des bons plans…
J’ai également remarqué le nombre incroyable de différents clubs ou associations, groupes de paroles, à la manière du pionnier (américain) des Alcooliques Anonymes. On se réunit pour parler de tout, pour partager ses expériences, ses problèmes ou ses passions. Cela me semble vraiment être une particularité fortement nord-américaine… qui se retrouve géographiquement à Montréal. On vit en communauté : il y a un très fort esprit de quartier, et pas seulement dans les quartiers où les immigrés se concentrent (Petite Italie, Petite Grèce etc…), le quartier est un noyau qui me semble vraiment important. Il y a d’ailleurs des initiatives merveilleuses que sont les Eco-quartiers, soutenus par la Ville, pour promouvoir l’éco-civisme ou lancer des initiatives d’embellissement ou de nettoyage, d’enrichissement de la biodiversité… et mille autres choses. Ah, un Eco-quartier de la Part-Dieu, ce serait quand-même la classe…

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

4 Commentaires

  • Envoyer Milie 7 mai 2010 at 06:59

    Oui à un eco-quartier de la Part-Dieu! o/

  • Envoyer Lucile 7 mai 2010 at 23:59

    Au début j'ai cru que tu allais nous parler des hippies et beatniks de Montreal :D

    Tu sais ce qu'il te reste à faire en rentrant:p

  • Envoyer Alban 17 mai 2010 at 17:20

    Je croyais que la vie en communauté ça marchait que dans Friends…

  • Envoyer Isa 17 mai 2010 at 17:21

    :)) Arrête de rêver!

  • Envoyer un (gentil) commentaire