L'exotisme canadien

L’exotisme canadien #12 : Vous vous rappellez d’Internet en 1994 ?

Oui, vous vous rappelez du bruit du modem qui se connecte pendant 10 minutes, et ô joie, vous arriviez enfin à voir la page « Lycos » tant désirée s’afficher morceau par morceau sur votre écran… Cela me rendrait presque nostalgique… Sauf que, aujourd’hui, en 2010, au Canada on est toujours à l’âge de pierre. Pire, on rétrograde. Je m’explique : il y a quelques jours, le CRTC (j’imagine que c’est l’équivalent du CSA) a interdit l’activité des petits fournisseurs d’accès Internet illimité (pour des raisons plus que douteuses : ces derniers utilisaient les infrastructures du géant canadien, Bell, et donc ralentirait le débit des clients de ce dernier… explication fumeuse, en bref). Vous êtes étonnés? Eh oui, au Canada, il n’y a pas d’Internet illimité. Nous avons actuellement un forfait de 60Go limités de téléchargement et d’upload avec un débit minable pour un prix impressionnant. Quand on le dépasse (ce qui est arrivé le mois dernier, donc on a eu droit à plusieurs mails d’investigation limite agressif de notre locatrice, bref!), on paye en hors-forfait, et cher. Ceci explique donc pourquoi Internet est encore bridé… L’âge de pierre, donc, comme pour la téléphonie mobile (oui, oui, depuis quelques mois on paye les textos entrants, au Canada, sauf forfait contraire, plus cher, évidemment). C’est tout simplement qu’il n’y a pas tellement de concurrence, et Bell et consort s’octroient tous les droits devant des associations de consommateurs finalement peu puissantes. Les compagnies se servent de l’excuse « Oui, mais les distances sont grandes à couvrir, ça coûte cher… » mais que je sache, aux États-Unis, tout va bien! Et cette excuse ne fonctionne pas pour les grandes métropoles telles que Montréal, Vancouver ou Toronto…
S’il y a quelque chose qui me manque actuellement, c’est ma fibre optique à 100 mégas…

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

7 Commentaires

  • Envoyer Lucile 8 mai 2010 at 23:14

    geek :D

    sérieusement, c'est fou d'en être à ce stade à l'heure des forfaits illimités dans tous les sens !

  • Envoyer manon 9 mai 2010 at 19:40

    mais les texto entrant tu les paies pas avec fido et virgin je crois..

    enfin c'est vrai que tout est fait pour que le consommateur paie tjr plus.. y a de quoi agacer sérieusement!

  • Envoyer Alban 10 mai 2010 at 18:14

    Clair que s'il y'a quelque chose qui est bien chez nous, c'est le net et la téléphonie mobile!

    Bon les prix sont quand même élevés pour les portables, mais les forfaits internet illimités à 29€99/mois TV+téléphone, ça pourrait en faire rêver plus d'un de l'autre coté de l'Atlantique.

  • Envoyer Isa 10 mai 2010 at 18:18

    La France n'est pas non plus le n°1 (pour la téléphonie surtout, car c'est sûr que pour Internet c'est le top), j'avais par exemple vu des forfaits illimités en tout pour 20 pounds par mois en Grande Bretagne… Mais je pense que la vraie ouverture à la concurrence va se faire bientôt!
    Je me fais très bien à la vie sans portable mais alors la vie « sans » Internet, beaucoup moins…

  • Envoyer Alban 10 mai 2010 at 21:12

    Oui d'ou ma précision sur la téléphonie mobile (les forfaits sont chers, c'est clair!). Espérons que Free bouscule un peu tout ça, car même si Bouygues devrait annoncer un tout illimité prochainement en quadriplay (net+tv+tel+portable) ça va rester cher…

    Mais bon, ça sera toujours mieux que votre bonne vieille connexion à la vitesse fulgurante!

    Maintenant que tu le dis c'est vrai que le bruit du modem numérotant, ça avait son charme! Sauf quand tu voulais te connecter en douce sans que tes parents le sache, à l'époque des forfaits limités… :D

  • Envoyer Delph 16 mai 2010 at 00:02

    Il y a de l'illimité ici aussi mais il faut sortir de Bell et Videotron quoi. Genre Acanac et Radioactif en font par exemple.

  • Envoyer Isa 16 mai 2010 at 00:04

    Justement, Delph, ce ne sera plus possible dans quelques mois, puisqu'ils viennent d'être interdits. :/

  • Envoyer un (gentil) commentaire