L'exotisme canadien

L’exotisme canadien #6 : Tropicana, mon amour

Un de mes grands plaisirs canadiens est de pouvoir m’acheter des litres et des litres de Tropicana, pour pas trop cher (par « pas trop cher », j’entends 4$ les 2 litres, ce qui n’est pas donné, mais reste assez raisonnable quand je paye le litre presque 3 euros habituellement!). Pour se faire plaisir et payer encore moins cher, il y a les « imitations » des marques de distributeur qui sont aussi très bonnes…
Mais le problème, c’est qu’ici, même les jus de fruits frais ne sont pas forcément du 100% pur jus (d’ailleurs, même si c’est marqué ça sur le paquet, ça ne veut pas dire que ce n’est pas à base de concentré, il faut se méfier). Mais quel plaisir, quand-même… (même additionnés de vitamines A et D, évidemment. Cette fois je ferme les yeux)
La chose la plus déroutante que nous avons découvert pendant l’été 2008, est quand-même le jus de fruit congelé, dans de petites canettes en carton. Il suffit de le faire tremper dans de l’eau pour que ça donne un jus de fruit qui est ma foi très bon… (mais, à base de concentré, évidemment.)
Un bon jus d’orange, il n’y a rien de tel pour agrémenter un bon brunch, institution nord-américaine par excellence, que nous avons pu encore tester ce matin dans notre quartier, au super café « L’enchanteur » (merci pour le tuyau, Laure!).

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

3 Commentaires

  • Envoyer Lauraki 15 mars 2010 at 02:21

    De rien ! ;)

  • Envoyer Pauline 15 mars 2010 at 18:30

    Et sinon, mis à part le culinaire, des choses intéressantes de l'autre coté de l'atlantique ??
    (je me moque, mais c'est trop facile, je suis exactement pareille que toi hum)

  • Envoyer Isa 15 mars 2010 at 18:31

    Tsss tsss Pauline, tu sais bien que c'est la seule chose qui m'intéresse!
    Donc mis à part ça, non, il ne se passe rien :D

  • Envoyer un (gentil) commentaire