Lyon, Photographie

Mon automne 2016 à Lyon (et ailleurs !)

Quel automne chargé ! Non pas du point de vue du loisir, mais surtout du boulot… All work and no play, comme qui dirait l’aut’.

Je me suis concentrée sur ma ville lyonnaise autant que possible, et j’ai profité des petits bonheurs que le quotidien pouvait m’offrir ici. Une fois n’est pas coutume, je suis encore tombée amoureuse de Lyon et de ma région, que je ne suis résolument pas prête à quitter de suite. Les balades au milieu des feuilles mortes se sont enchaînées, en ayant toutes toujours autant de charme. J’ai essayé (et réussi !) à rattraper mon retard sur #UnEtéEnFrance et à clore définitivement ce (formidable) chapitre de l’année 2016. Comme chaque hiver, je commence à songer à quels périples vont m’attendre l’année prochaine… La Provence, le Lot et l’Ardèche sont déjà au programme de ce printemps. Que j’aime découvrir la France !

yseron-2016-36

L’automne a commencé dans les bois d’Yseron, dans les Monts-du-Lyonnais, ma « maison ». Yseron a beau être le repaire traditionnel des Lyonnais en manque de nature le dimanche, il n’y a pas foule pour autant, dès que l’on s’enfonce sur des chemins de traverse. Cela m’a fait du bien de retrouver les senteurs de mon enfance. C’est juste ce dont j’avais besoin ! Oh, et puis, bien sûr, les couleurs du début de l’automne sont évidemment sublimes…

yseron-2016-26

yseron-2016-3

J’ai continué mes balades photo au Parc de la Tête d’Or, à plusieurs reprises cet automne. J’ai la chance de pouvoir y aller en semaine, sans qu’il n’y ait âme qui vive, et l’ambiance y est toujours fantastique ! Se retrouver, quasi-seule, dans ce parc si populaire, en plein cœur de la ville, c’est magique. La météo n’était pas toujours avec moi mais qu’importe, cela fait encore plus d’allées désertes pour moi !

automne2016-lyon-2

automne2016-lyon-6

automne2016-lyon-15

Une petite incursion dans le Sud m’a permis de voir à nouveau le bleu du ciel ! C’est en famille, dans la Drôme des collines, que j’ai passé trois superbes journées. A manger, bien-sûr, à boire (encore plus), mais aussi à profiter des beaux panoramas que peut offrir cette région que je connais encore si peu, et que j’ai hâte de parcourir ! Le Palais idéal du facteur Cheval, dont j’avais entendu parler depuis des années, a été un enchantement. Cet édifice est à la fois beau et émouvant, tout simplement parce qu’il est l’oeuvre d’un seul homme qui y a consacré sa vie. Les plus sceptiques diront qu’il vaut mieux aller à Barcelone pour en prendre plein la vue, mais j’ai adoré ce Palais, qui oscille entre modestie et grandiloquence. A découvrir à Hauterives, à une heure de Lyon.

dscf3665

dscf3667

dscf3682

Depuis le début du mois de décembre, nous avons eu enfin un vrai temps comme je les aime, à Lyon : le ciel très bleu accompagné de journées très froides. Si se lever alors qu’il fait à peine 15°C dans l’appartement est souvent un peu douloureux, un coup d’œil vers le ciel arrange tout. Malheureusement, la pollution a été si intense dans les métropoles françaises et dans les fonds de vallée qu’il m’a été impossible de faire du sport et de vivre normalement. J’espère que ces épisodes ne deviendront pas coutume… Le seul avantage ? Cela a permis d’avoir de beaux couchers de soleil.

img_20161124_165915 img_20161208_171014

Profondément déprimée par l’issue des élections américaines et par les polémiques actuelles (et de surcroît, les Américains n’auraient même pas voté pour Trump, les gouvernements « ennemis », si !), je me suis laissée aller à boire un grand verre de Guigal, à midi, comme une pauvrette, seule derrière mon écran. Même pas honte.

img_20161109_123053

En me baladant à Lyon, toujours, j’ai été surprise de croiser des choses étranges, comme cet éléphant en jerrycans :img_20161207_102836

J’ai aussi, bien-sûr, non pas célébré la Fête des Lumières mais le 8 décembre, qui, depuis que je suis enfant, reste ma célébration préférée. Voir ses propres lumignons et ceux de ses voisins s’éteindre peu à peu à mesure que la nuit avance, ça a quelque chose de magique. Le 8 décembre, c’est aussi le jour où l’on installe le sapin pour ajouter un peu de gaieté à cette fin d’automne !

automne2016-lyon-58

Je ne me lasse pas de découvrir et de redécouvrir les différents points de vue que peut m’offrir Lyon. J’essaye de parcourir au moins 15 km à pieds, par semaine, pour garder la forme (et pour économiser les très chers titres de transport), et finalement, même si la nuit tombe aujourd’hui à partir de 16 h 30, mes pas sont toujours récompensés par une belle vue, une belle lumière, ou par la découverte d’une rue que je ne connais pas.

img_20161121_165101 img_20161130_154820 img_20161201_172747

J’ai passé quelques heures à Marseille pour le boulot, mais la seule chose qui en témoigne est la bouteille de pastis artisanal que j’ai eu le temps d’attraper au vol en sortant du train (j’ai des priorités, dans la vie, et le pastis l’emporte sur la photographie). J’ai aussi eu la chance de participer au Forum des Voyageurs de Chambéry, et, alors que le train était arrêté en voie (car il y avait apparemment des biches qui traversaient), j’ai pu admirer le magnifique panorama du Lac du Bourget. La vitre est sale et la photo de mauvaise qualité, mais cela m’a donné envie d’y aller passer quelques heures pendant mes quelques jours de vacances à venir… mais ça, c’est une autre histoire, réservée au prochain chapitre de l’hiver ! ;)

img_20161125_120905

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

2 Commentaires

  • Envoyer Zhu 15 décembre 2016 at 01:41

    Tes photos sont magnifiques. Je me suis arrêtée longuement sur la deuxième, finalement assez banale dans un sens, mais qui évoque tellement ces milliers de p’tits villages français!

  • Envoyer Pernelle 16 décembre 2016 at 16:49

    Yeah tu es allée faire un tour chez moi ! J’espère que la Drôme des Collines t’a séduite, et que tu as pu profité de la bonne bouffe, du bon vin et des jolies paysages :)

  • Envoyer un (gentil) commentaire