Chouchous, Conseils voyages, Etats-Unis, Voyager en train

Prendre le train aux Etats-Unis, voyager avec Amtrak

Depuis quelques semaines, j’ai pas mal de requêtes de voyageurs souhaitant en savoir plus sur le voyage en train aux Etats-Unis. Il est vrai que les articles en français sont assez peu nombreux… C’est parti pour une petit FAQ qui je l’espère, vous donnera un petit coup de main pour préparer votre traversée des USA en train, ou vous donnera envie de vous lancer sur les rails !

Je recommande le blog (en anglais) d’un Américain passionné par les voyages en train, et qui a réalisé plusieurs fois toutes les routes proposées par Amtrak !

Pour en savoir plus, ou si vous comptez traverser le pays en train, le guide USA by rail est vraiment très instructif. Chaque trajet est découpé en fonction des points d’intérêt à observer sur le chemin…

Le site d’Amtrak est traduit en français et c’est une ressource incroyable (et gratuite !). Pour chaque itinéraire, vous pouvez télécharger les horaires (évidemment), mais aussi un petit guide présentant les services offerts dans le train, et les points forts du voyage. Pour voir tous les guides d’itinéraires, cliquez ici.

Séquence auto-promotion : j’ai aussi écrit quelques articles sur le train aux USA, notamment sur le California Zephyr.

Il y a un consensus général pour dire que les deux plus beaux itinéraires de train sont soit le California Zephyr (Chicago-San Francisco), soit le Coast Starlight (Seattle-Los Angeles). Je n’ai testé que le premier en intégralité (et à deux reprises), et autant vous dire que la réputation du Zephyr n’est pas galvaudée. Les paysages sont à couper le souffle, surtout entre Denver et Salt Lake.

C’est quelque chose à faire au moins une fois dans sa vie, dans le sens Est-Ouest.
J’ai aimé le Coast Starlight, mais je ne l’ai parcouru qu’entre Seattle et le nord de la Californie (plus on va au Sud, plus le paysage est magnifique). Nous sommes restés coincés dans le train pendant plusieurs heures, au beau milieu de la Sierra Nevada, au beau milieu de la nuit, sous la pleine lune. C’était un spectacle incroyable : il n’y avait que la forêt, rien d’autre. Je m’attendais presque à voir des loups !

Pour voir une carte interactive de tous les itinéraires Amtrak, il faut cliquer sur l’atlas routier.

Tous les trains ne se valent pas, en terme de confort. Les trains Superliner sont réellement spacieux et confortables, donc ce n’est vraiment pas un problème d’y passer plusieurs jours. Ils sont à deux étages, avec de grandes salles de bain. Un wagon panoramique, gratuit et ouvert à tous, est également proposé. A certains moments de l’année, du personnel d’Amtrak prendra le micro pour vous raconter l’histoire et la géographie des régions traversées, au fil du rail.

En revanche, les trains Viewliner (à un seul étage), ne sont pas aussi agréables. Ils parcourent pourtant de très longues routes, mais autant vous dire que je n’aurai pas embarqué dans un Viewliner pour autant d’heures…

Il existe également des trains express (ne vous attendez pas à 300km/h, mais plutôt péniblement un 240km/h) notamment sur la côte est et dans le Midwest (St. Louis/Chicago). Ils sont plutôt confortables, mais aussi beaucoup plus chers que les trains classiques.

Enfin, certaines lignes (comme celle de Vancouver à San Francisco) ont été modernisées et vous offre un « confort à l’européenne », selon Amtrak. Attendez-vous à un confort digne d’un TER neuf : il y a de l’espace, c’est neuf, mais alors qu’est ce que ce n’est pas confortable ! Les sièges sont petits et durs. Parfait pour un court voyage, mais au bout de 4 heures, on commence à être vraiment mal.

Tout dépend de votre tolérance et de votre façon de voyager. Les places en coach ne sont vraiment pas chères. Dans les Superliner, elles sont assez confortables pour vous permettre d’allonger totalement le siège. La nuit ne sera pas forcément la meilleure de votre vie, mais vous pourrez tout de même fermer l’oeil, d’autant plus si le train n’est pas plein : vous pourrez alors prendre deux sièges pour vous !
Les nuits sont très calmes, le personnel éteint la lumière : c’est une ambiance géniale, surtout dans le California Zephyr.

superliner-interieur

Dans les Superliner, la place pour les jambes est équivalente au double de la place que vous avez en 1ère classe d’un TGV français. En vous installant, vérifiez bien que le fauteuil n’est pas cassé et que vous pouvez bien incliner votre siège.

Je n’ai pas testé les wagons lits, mais ils ont l’air assez luxueux. En tout cas, le prix est vraiment plus élevé. J’imagine que le wagon familial, à 4, permet de diviser les frais, si vous partez entre amis… Je dirais que pour quelqu’un en bonne santé, qui n’est pas contre l’idée de passer une nuit sans dormir aussi bien que d’habitude, le coach est largement suffisant.

Je vous conseille plutôt de couper le trajet en plusieurs portions (par exemple, pour le Zephyr, de vous arrêter à Denver et à Salt Lake, ce qui vous permettrait aussi de louer une voiture pour visiter le Colorado et l’Utah…). C’est ce que nous avions fait ! Les 24h premières heures passent très vite, mais après le temps devient un peu long. Quitte à payer plus cher, mieux vaut vous payer un hôtel sur la route plutôt qu’un wagon couchette.

Pour chaque itinéraire, il faut bien lire le guide pour savoir quels services vous seront proposés à bord : WiFi (disponible environ sur 50% des itinéraires), café, restaurant, wagon panoramique…

amtrak-wagon-panoramique

Certaines gares disposent d’un service de check-in de vos bagages, nous en parlerons plus bas.

A ma connaissance, vous trouverez toujours une fontaine distributrice d’eau dans le wagon.

Il y a des prises de courant à chaque siège, sauf dans les trains les plus anciens (où il n’y en a qu’entre les wagons), mais c’est de plus en plus rare.

Vous pouvez tout à fait acheter vos billets en ligne sur le site d’Amtrak, avec une carte bancaire non-américaine. Les billets seront ensuite imprimables, ou vous pourrez les retirer au guichet avec votre code de confirmation.

Les billets ne vous garantissent pas de place attitrée ! Les voyageurs s’installent où ils veulent dans le train. L’agent Amtrak fera en sorte que les couples et les familles puissent s’asseoir ensemble, et les Américains, toujours courtois, se déplaceront généralement pour vous permettre d’être à côté. Il vaut mieux être là en avance, cependant, afin de choisir les meilleures places !

Si vous voyagez dans un Superliner, en choisissant vos billets, on vous demandera si vous préférez être au rez-de-chaussée ou à l’étage.

Au rez-de-chaussée (classe économique au niveau inférieur), les wagons sont plus petits, plus intimistes, mais souvent réservés par de grands groupes qui peuvent donc parler (fort) à foison ! C’est à double tranchant, donc. Si vous avez de la difficulté à marcher ou à monter les marches ou si vous avez une mobilité réduite, il faut absolument demander une place au rez-de-chaussée (là où sont les toilettes), car les escaliers sont très étroits.
A l’étage (classe économique), les wagons sont plus grands mais la vue est imprenable. Je conseille cette classe à tous les autres voyageurs. Places au rez-de-chaussée et  à l’étage sont au même prix.

Amtrak propose des passes qui peuvent être très avantageux si vous comptez faire plusieurs trajets. Par exemple, pour 15 jours de voyage et 8 étapes, le pass coûte 439$. Je trouve les prix très avantageux mais il y a tout de même un inconvénient : avoir un pass ne vous dispense pas de réserver vos billets de train, et vous ne serez pas prioritaires, c’est à dire qu’il y a un certain quota de places disponibles pour les titulaires d’un Rail Pass. A oublier donc, si vous voyagez « à l’arrache » et en pleine saison !
En savoir plus sur le USA Rail Pass.

N’oubliez pas de vérifier la page des Aubaines avant de prendre votre billet de train : peut-être que vous trouverez une offre intéressante ! Vous pourrez bénéficier d’un tarif étudiant uniquement si vous achetez la carte ISIC. En revanche, une preuve d’identité suffit pour bénéficier du tarif senior. Voir la liste des réductions

Les bagages

Dans certaines gares (toutes les plus grandes), il existe un service de check-in des bagages, comme pour l’avion. Si votre gare de départ et d’arrivée disposent de ce service (notifié par une petite valise, sur la feuille d’horaires), vous pouvez déposer vos bagages avant d’embarquer dans le train.

Le service de check-in ferme 1h avant l’heure de départ, prévoyez donc d’être en avance. Les trains américains sont extrêmement haut et peu accessibles, laisser ses bagages est un vrai plus pour éviter la corvée de porter ses bagages le long du quai et surtout, de les hisser jusque dans le train… Ne vous en privez pas, c’est gratuit !
Il est convenu de laisser un petit tip à l’employé Amtrak qui vous aidera ensuite à récupérer votre bagage. Vous aurez le droit d’enregistrer gratuitement jusqu’à 2 bagages (de 23kg maximum) par personne. En savoir plus : Service des bagages.

Si votre valise est trop lourde, pas de panique : pour quelques dollars, vous pourrez acheter une boite en carton supplémentaire pour transvaser vos articles…

Dans les trains Amtrak, il fait froid (surtout en été) ! A l’américaine, la clim’ sera à fond… Si vous passez une nuit dans le train, pensez à emporter une couverture chaude, des grosses chaussettes et un pull bien chaud ! N’hésitez pas à vous habiller de façon très relax, les Américains ne se prennent pas la tête avec ça : jogging, vêtements amples, voire pyjamas la nuit…

Un bonnet et des boules quies ne sont pas superflues.

A bord, la nourriture est très chère, et vraiment, vraiment ignoble. Les bols de nouilles sont ce qu’il y a de meilleur ! N’oubliez pas d’emporter quelques provisions, fruits, biscuits, sandwiches… Votre porte-monnaie, et surtout votre estomac, vous remerciera.

Dans certains trains, il y a la possibilité de manger bien, au restaurant, mais les tarifs sont assez élevés : environ 13 $ la Caesar Salad et plus de 20 $ le steak. Ça peut cependant être assez sympa de se faire un resto… au moins une fois pendant le trajet ! Les places au restaurant sont disponibles sur réservation. Un employé Amtrak parcourra tout le train pour prendre vos réservations. On peut manger au restaurant à partir de 17 h 30, jusqu’à 20 h (les Américains, de manière générale, dînent tôt).

Comme je l’avais dit plus haut, il y a de l’eau potable disponible à volonté et gratuitement. Cependant… elle a quand-même un goût. Si comme moi, vous détestez ça, n’oubliez pas d’apporter avec vous quelques litres d’eau.

Si vous comptez faire une escale au milieu d’un trajet longue durée, par exemple sur le California Zephyr, vérifiez toujours les heures d’arrivées des trains et les grilles d’horaires. Il est tout à fait probable que le train entre en gare à 2 h du matin, auquel cas beaucoup de services seront fermés. Prenez un hôtel ouvert 24/24 pour la nuit de votre arrivée. Il n’est pas exclu (il est même vraiment probable) que votre train ait du retard. Organisez-vous en fonction.

Vrai ou faux ?

Les trains Amtrak sont toujours en retard

Faux… et vrai. Les trains américains ne sont pas les plus fiables du monde.

Quand il y a du retard, il y a VRAIMENT du retard (plusieurs heures). Cependant, même si le retard est fréquent, il n’est pas non plus systématique, loin de là.

Les trains Amtrak ne desservent que les villes

Vrai et faux. Je ne conseillerais pas à des voyageurs souhaitant visiter les grands espaces américains de voyager en train. Cependant, pendant l’été, des navettes sont disponibles entre certains arrêts et certains parcs nationaux (par exemple pour aller voir le Grand Canyon). Les bus Greyhound ou Amtrak peuvent aussi assurer une connexion entre les villes pourvues de gares et les plus petites villes. Vous pouvez généralement acheter votre ticket combiné en ligne. Pour visiter les grands espaces, l’idéal est tout de même de combiner le train avec une location de voiture, sinon vous allez vite vous retrouver à galérer…

Le personnel Amtrak n’est pas aimable

Voici une affirmation que j’ai souvent entendue de la bouche d’Américains. Nous avons été, dans 80% des cas, extrêmement bien reçus, guidés et accompagnés par le personnel Amtrak. Certains individus, cependant, comme de partout, ne seront pas forcément aimables…

Prendre le train aux USA, c’est cher

Faux ! Le prix des trains est vraiment abordable (environ 150$ pour un Chicago/San Francisco) et ne varie presque pas si vous prenez un billet à la dernière minute.

Voyager avec Amtrak, c’est écologique

Vrai ! Ça l’est en tout cas plus que de prendre l’avion. Cependant, la plupart des trains Amtrak ne sont pas électriques mais fonctionnement au Diesel… Lire le volet Ecologie, sur le site d’Amtrak.

Les trains Amtrak sont lents, le voyage passe trop lentement

Vrai ! A part les trains « grande vitesse » (une grande vitesse toute relative), les trains Amtrak sont lents. Comptez 52 heures pour traverser le pays d’est en ouest. Cependant, les paysages sont tellement époustouflants que l’on ne voit vraiment le temps passer. 52 heures de train en Europe, je ne le ferais jamais. Pourtant, aux Etats-Unis, c’était plutôt facile.

Vous pourrez rester coincés des heures au milieu de la voie, sans savoir pourquoi

Vrai ! Alors que les trains de voyageurs sont censés être prioritaires

La bouffe est chère, et dégueu

Vrai ! Les sandwiches SNCF sont réellement divins, à côté de ceux servis par Amtrak. La seule chose bonne, c’est le bol de nouilles chinoises, à 2$50 tout de même (alors que cela ne coûte même pas 50 cts en supermarché). La pizza réchauffée au micro-onde (comprendre : un bout de pain ignoble avec un peu de fromage affreux) coûtera 6 dollars. Il faut vraiment emporter votre propre nourriture, et surtout des FRUITS avec vous !

Il n’y a que les pauvres et désaxés qui prennent le train

Faux… et vrai. Le train reste, avec les bus Greyhound (où pour le coup, il y a vraiment énormément de gens pauvres), un moyen de transport bon-marché. Sur les lignes touristiques, il y aura énormément de voyageurs, des 4 coins du globe (mais principalement des retraités Américains, ou des familles), ainsi que des étudiants. Sur les autres lignes, notamment celles qui relient les villes majeures (Chicago-NYC, par exemple), le public est encore plus divers (nous avons voyagé en compagnie d’un monsieur plus très frais à cause de l’héroïne, par exemple). Cependant, vous ne risquez rien, un policier ferroviaire est présent, de jour comme de nuit. L’ambiance n’est pas menaçante. Il n’y a jamais de faits-divers glauques dans le train (contrairement au bus…)
Il n’y a cependant pas de portiques de sécurité avant l’entrée dans les trains.

L’avion, c’est mieux que le train

Si vous devez voyager vite, vrai, sans hésiter. Mais prendre le train, c’est un voyage en soi-même. Vous allez traverser le pays, voir des paysages incroyables, rencontrer des gens, nouer des amitiés passagères. Vous ne vous déplacerez pas d’un point A à un point B !

ViaRail est équivalent à Amtrak

Faux ! Les services proposés par ViaRail ne sont pas identiques à ceux d’Amtrak. Par exemple, les tarifs pratiqués par la compagnie canadienne sont beaucoup plus élevés, et il faut parfois payer ses bagages ! De plus, on ne peut pas réserver son billet sur Internet avec une carte française… Pour en savoir plus, mon petit récit : Toronto-Montréal avec ViaRail.

Il faut savoir que les marches sont très hautes et que même si, dans les Superliner, il est possible d’obtenir une place au rez-de-chaussée pour être proche des toilettes et ne pas avoir de marches à monter dans le train même, il n’est pas forcément facile de monter dans le train. Le personnel Amtrak vous aidera très certainement, mais je ne pense pas que le train soit facile d’accès pour les personnes en fauteuil roulant. Si vous avez seulement des difficultés pour marcher (mobilité réduite), une fois dans le train, vous devrez être bien installé.

Comme vu plus haut, étant donné qu’il n’y a pas la possibilité de réserver un numéro de place, les familles ne sont pas de facto ensemble. Cependant, le personnel Amtrak fera en sorte de vous dégager des fauteuils mitoyens afin que vous puissiez faire votre voyage ensemble.

 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

23 Commentaires

  • Envoyer Zhu 25 mars 2013 at 16:36

    Super article! Je le mets dans mes favoris pour référence, c’est le genre de trip qui me tenterait bien.

    En 2003, on avait découvert l’Australie en train (un coup de chance, des « pass » étaient en promo pour souligner l’extension du réseau). Je retrouve pas mal de détails en commun… notamment le froid dans les wagons, un comble pour une traversée du désert australien!

    • Envoyer isa 25 mars 2013 at 17:30

      Quand Mark sera un peu plus grand, c’est clair que c’est un voyage idéal avec des enfants, on en a vu beaucoup, et ils s’éclataient !

  • Envoyer Katell 26 mars 2013 at 00:36

    Ah ouais c’est mieux sans les moustaches :lol:

    • Envoyer Katell 26 mars 2013 at 00:38

      Je merdouille dans les commentaires je recommence (sans la moustache :lol: )

      Non mais Isa on avait déjà envie de partir en train et voilà que tu en remets une couche :roll: Pas assez de vacances pour tout faire là mais c’est dans ma liste !!! :wink:

      • Envoyer isa 27 mars 2013 at 10:11

        Tu prévois déjà un fabuleux voyage cet été (ce qui n’est pas mon cas) donc c’est à moi de t’envier !!!! :-D

  • Envoyer Eléonore 17 mai 2013 at 14:24

    Merci pour ce topo très clair et précieux pour la mine de renseignements.

    • Envoyer isa 30 mai 2013 at 13:23

      Merci à toi pour le petit commentaire !

  • Envoyer Laura 8 juin 2013 at 05:12

    En train de me programmer un trip pour cet été (qui a dit organisation de dernière minute?!) je savais que je trouverais plein d’info sur ton blog.

    Merci m’dame Isa ! :mrgreen:

    • Envoyer isa 15 juin 2013 at 10:51

      Hihihi ! Où vas-tu alors ?!

  • Envoyer Guillaume 9 juin 2013 at 23:12

    Salut!

    J’ai une petite question :
    Est ce que vous savez combien peut coûter une réservation avec la carte « USA Rail Pass » pour un trajet disons moyen comme Portland – San Francisco?

    • Envoyer isa 15 juin 2013 at 10:51

      A mon avis, les réservations ne sont pas payantes ! (si tant est que tu prennes bien la classe la moins cher, tu peux être surclassé, et là c’est effectivement payant !)

  • Envoyer Voyage Etats-Unis 13 juin 2013 at 13:49

    Alors là chapeau bas pour cet article sur les trains, ils sont très rares et souvent peu étoffés mais le tiens est parfait. Il est vrai que l’on connait bien l’avion mais le train c’est moins le cas… merci en tout cas :)

    • Envoyer isa 15 juin 2013 at 10:49

      Merci beaucoup pour ce commentaire, ça me fait bien plaisir ! :)

  • Envoyer L'Amtrak, le train américain | Midwest stories 5 septembre 2013 at 09:53

    […] Pour des infos complémentaire et un autre regard sur l’Amtrak du côté Californien, je vous conseille le blog Let’s go et son article sur “Prendre le train aux Etats-Unis, voyager avec Amtrak“. […]

  • Envoyer USA Roadtrip aux USA: avis et conseils! 8 avril 2015 at 12:29

    […] […]

  • Envoyer Laura Clerc 13 novembre 2016 at 23:57

    Bonjour! Merci pour ces bons conseils. Ton article date d’il y a plusieurs années mais peut être seras-tu capable de répondre à ma question.
    Lors de mon prochain voyage aux Etats Unis, je prévois de prendre le Sunset Limited à partir de San Antonio jusqu’à Los Angeles. Le train est prévu à 2h45 du matin à la gare de San Antonio. Pas trop envie de prendre une nuit d’hôtel pour à peine la moitié de la nuit. Penses tu qu’il est possible de « dormir »/trainer dans la gare en attendant mon train? Je l’ai déjà fais en Europe dans des aéroports ou gares mais je ne connais pas trop la politique aux Etats Unis à ce propos. Merci d’avance

    • Envoyer isa 15 novembre 2016 at 13:05

      Bonjour Laura !
      L’article date un peu, mais je le mets à jour effectivement régulièrement. Je vais d’ailleurs rajouter une section pour la question que tu te poses !
      Pour l’ouverture des gares, ça dépend de chacune d’entre elles. Je l’ai fait aussi 2 fois : ce n’est pas du tout confortable, mais c’est plutôt sécuritaire. Il y a un accès à des toilettes et un point d’eau, et un agent Amtrak est présent toute la nuit par intermittence.
      Pour ce qui est de San Antonio, la gare est située dans un quartier un peu glauque, j’ai dû prendre le taxi pour y aller de nuit (prendre le Sunset Limited dans l’autre sens). Il faut aussi savoir que le Sunset Limited a beaucoup de retard TOUT LE TEMPS. Tu pourrais donc finir par prendre ton train à 6h du matin… En plus, la gare est minuscule (une salle, seulement), donc il n’y a rien d’autre à faire que de s’assoir sur un fauteuil.
      Pour chaque gare, il y a une petite fiche descriptive qui indique également si elle est ouvert 24/24 h : https://www.amtrak.com/servlet/ContentServer?pagename=am/am2Station/Station_Page&code=SAS

      • Envoyer Laura Clerc 19 décembre 2016 at 04:34

        Merci pour ta réponse! Il va falloir prendre notre mal en patience à ce que je comprend pour attendre le Sunset Limited (au moins on est deux, on pourra dormir à tour de rôle)!
        J’ai une autre question : j’ai cru lire que les prix affichés par Amtrak varient peu même à l’approche de la date de voyage, est ce vrai? Nous conseilles-tu de réserver à l’avance quand même dans le cas où les trains se rempliraient vite? Même question pour les bus greyhound.
        Merci d’avance.

        • Envoyer Isa 19 décembre 2016 at 10:30

          Et ici… Même réponse que sur pvtistes.net ! :-p
          Ils varient peu, en effet, c’est mon constat. Cependant, comme je te l’ai dit sur pvtistes, si vous êtes sûrs, vous pouvez réserver dès que possible. Je pense que j’ai au maximum réservé mes billets Amtrak un mois à l’avance, c’était plutôt une semaine, 10 jours max !
          Après ça dépend si vous voyagez en coach ou en cabine.
          C’est différent pour Greyhound, si tu réserves au moins deux semaines à l’avance, tu as un tarif vraiment préférentiel ! :)

          • Laura 20 décembre 2016 at 17:48

            haha Désolée pour le doublon de commentaire entre ton blog et pvtiste! Je me suis un peu mélangée je pense!
            Merci pour tes précisions, on a encore le temps effectivement mais on va suivre tes conseils!
            Bonne journée et joyeuses fêtes

          • isa 21 décembre 2016 at 14:35

            Ahah mais non, aucun souci ! c’est juste rigolo de voir à quel point internet est tout petit parfois ! N’hésite pas à m’envoyer un mail pour me dire ce que vous en avez pensé ! :)

  • Envoyer Méchin 17 janvier 2017 at 09:40

    Bonjour,
    Je pars aux USA fin mars et je vais prendre le California Zéphyr, confortée dans mon envie par votre site Pouvez-vous me conseiller : dans quelle ville serait-il intéressant et simple aussi que je m’arrête pour visiter ou circuler (logement facile, etc…). Je peux m’arrêter 2 ou 3 jours.
    Pour info : je suis voyageuse mais je n’ai plus 20 ans, loin de là !
    C’est amusant que vous soyez à Lyon où j’ai bcp travaillé. J’habite près de Gap
    Amicalement,
    Nathalie

    • Envoyer isa 18 janvier 2017 at 17:18

      Bonjour Nathalie, et merci pour votre commentaire !
      Les arrêts « habituels » sont généralement Denver ou Salt Lake City. Denver est une petite ville agréable, assez facilement praticable à pieds, et il y a même une navette qui va rapidement à la charmante ville de Boulder, à moins d’une heure. Si vous ne souhaitez pas louer de voiture, c’est plutôt sympa.
      Salt Lake est bien plus petite, et n’a pas un grand attrait, à moins de s’intéresser à l’Histoire des pionniers / mormone. C’est en revanche un beau point d’entrée pour découvrir le Nord de l’Utah, voire les parcs de Yellowstone et de Grand Teton, ou même de Dinosaur, ainsi que le grand lac salé. Location de voiture obligatoire… et je ne suis pas sûre que ce soit bien pertinent en mars, la circulation risque d’être compliquée.
      Je vous conseille en revanche, si vous le pouvez, de louer une voiture à Green River ou Grand Junction afin de profiter de quelques jours de visite d’Arches et de Canyonlands si vous ne connaissez pas.

    Envoyer un (gentil) commentaire