Etats d'âme, Montréal

Quatre ans après

IMG_1228

Il y a quelques jours, je me suis rendue compte que la mi-février approchait. C’est toujours une période de l’année importante pour moi, et encore plus ces derniers temps. Il y a 4 ans, déjà, j’étais en train de préparer mon énorme valise pour débarquer à Montréal, pour 7 mois. J’avais beau déjà connaître la ville, sauter dans un avion et quitter Lyon pour autant de temps était une expérience inconnue, pour moi. Je n’avais pas peur du tout, même pas d’appréhension, je voyais ça comme une aventure, un défi, et je ne me mettais pas du tout la pression !

4 ans après, je réalise que cette expérience m’a plus apporté que n’importe quelle autre expérience de ma vie. Partir loin m’a tout simplement fait grandir. Mon stage là-bas était mon premier « vrai » boulot dans mon domaine, j’ai du m’adapter, comprendre les interactions sociales québécoises, comprendre le fonctionnement d’une ONG. Ma maître de stage m’a reproché d’être trop timide, trop en retrait. Je me le reproche également aujourd’hui, mais par peur de commettre des impairs, je ne pouvais pas me permettre de mettre les pieds dans le plat, moi, petite stagiaire française.

A Montréal, j’ai découvert quelles étaient mes limites. J’ai rencontré des gens formidables, avec des expériences de vie toutes très différentes. J’ai découvert ce que je voulais faire de ma vie (plus ou moins !), j’ai adoré refaire ma vie dans un quartier qui me tient toujours autant à cœur, j’ai adoré me mettre en difficulté. J’ai vécu des expériences uniques, j’ai aimé Montréal comme si j’étais un petit bout de la ville. J’ai aimé Montréal à la folie !

J’ai aussi découvert que je voulais faire ma vie en France, en n’excluant pas quelques « bouts de vie » ailleurs, au contraire. C’est à Lyon que je veux vivre et la France est mon pays. J’ai redécouvert tout ça d’un autre œil, un œil plus positif.

Ma plus grande découverte, cependant, c’est moi. Habituellement réservée, je me suis découverte très détendue, avec une aisance à communiquer. J’ai fait tomber mes barrières. Et ça, je le dois à Montréal. Mais finalement, je le dois surtout à moi : j’ai tout fait pour rendre cette expérience positive. Voyager, ce n’est pas une destination, c’est l’état d’esprit dans lequel vous partez. C’est pour ça qu’aujourd’hui, quand je pars à Saint-Symphorien-sur-Coise (dans les Monts du Lyonnais, à 50 km de Lyon), j’ai l’impression de voyager.

Aujourd’hui, j’ai changé de vie. J’ai changé de quartier, j’ai changé d’objectif de vie. J’ai un amoureux, qui ne me suit non pas dans mes voyages, mais qui me suit « moi ». Sans Montréal, je n’en serais pas là, je ne serais pas la même, sûrement pas.

A mes 4 ans !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

10 Commentaires

  • Envoyer Lucile 10 février 2014 at 12:10

    Très bel article ;-)

    • Envoyer isa 10 février 2014 at 12:29

      Merci :) Je suis bien contente d’avoir pris 30 minutes pour faire le point, ça fait du bien !

  • Envoyer Laura 11 février 2014 at 14:59

    A chaque fois que je te lis je me reconnais en toi! La plus belle expérience de ma vie: mon PVT, et on apprend tellement sur soi! Les bilans ne sont pas les mêmes (et heureusement) mais on a tous avancé dans ces voyages!

    Vivement tes futures aventures!! :razz:

    • Envoyer isa 13 février 2014 at 10:58

      Merci Laura :D

  • Envoyer Katell 12 février 2014 at 00:00

    Tellement mais tellement vrai !!!!
    Je n’ai pas eu la même expérience que toi, mais ton bilan je pourrai me l’approprier (ben ouais en plus comment çà pas besoin d’écrire le mien tiens ;-) )

    • Envoyer isa 13 février 2014 at 10:58

      C’est de la triche ça !
      Toi, tu y retournes bientôt… :)

  • Envoyer Ana 17 février 2014 at 20:03

    Bien joué petit panda ! C’est très justement dit…
    Je te souhaite bon vent pour ton bout de vie chez les nords-américains. Et on sait jamais, mail quand t’es à Montréal.

  • Envoyer LN 18 mars 2014 at 17:21

    C’est grâce à ce départ et au mien, quelques semaines plus tard, qu’on a pu se rencontrer pour la seule et unique fois de notre vie!
    Enfin, non, si j’ai bonne mémoire on s’est vues 2 fois en fait, mais que à Montréal!
    Merci PVTistes.net pour cette belle rencontre et merci à nous d’eux d’avoir sauté le pas vers une nouvelle expérience!
    Vive les voyages et les rencontres!! :smile:

  • Envoyer Clotilde 17 mars 2016 at 17:33

    Waaa, super article et tellement vrai… Je n’ai pas énormément voyagé (pour l’instant), mais partir fait vraiment grandir. Je viens d’emménager depuis peu à La Réunion et c’est une expérience incroyable.
    Notre prochaine étape étant d’aller travailler à Montréal, tes articles me font baver *__*

    • Envoyer isa 18 mars 2016 at 14:49

      Je te souhaite plein de futurs voyages à venir, alors !

    Envoyer un (gentil) commentaire