Europe

Bouillonnante et épuisante Rome

Je n’avais jamais rêvé de Rome, je n’avais même jamais songé à y aller. J’ai même découvert l’Italie avec Venise il y a à peine plus d’un an, le comble, pour une frontalière !

Oui mais voilà, tout mon entourage me chantait les louanges de Rome, la plus belle ville du monde avec Paris, d’après l’adage. Puisque tous les chemins mènent à Rome (on ne vous l’avait jamais faite, celle-là), j’ai été assez maligne pour m’y faire offrir un voyage (surprise et dernière minute !). Une poignée de jours seulement après la réservation, je me suis retrouvée à fouler les pavés du Trastevere.

rome13

Le Trastevere, un air de famille avec le Vieux-Lyon

Si je me sens habituellement immédiatement dépaysée lorsque je pars à l’étranger, cela n’a pas été du tout le cas dans le quartier du Trastevere, quartier jadis populaire (aujourd’hui de plus en plus branché), qui borde le Tibre. C’était mon tout premier aperçu de Rome, en arrivant tard et de nuit : les petites ruelles pavées, les façades extrêmement colorées, l’architecture Renaissance… Tu es sûr qu’on est pas au Vieux-Lyon, là ?!
Mais il y a des détails qui ne mentent pas : le bruit. Ô, la fameuse discrétion italienne, les scooters qui slaloment entre les voitures et les piétons. Certains sont habitués et s’imposent sur les pavés de la ruelle, d’autres, comme moi, sursautent dès qu’un scooter les frôle de trop près. Non non, y’a pas de doute, nous sommes bien à Rome !

rome6

rome12

Se perdre dans les rues… Retomber plusieurs fois à son point de départ, en se demandant comment c’est possible. Arriver au fond d’un cul-de-sac alors que l’on s’est assuré d’avoir pris le bon chemin. Se balader sans carte ni boussole dans le Trastevere, c’est l’occasion de tomber sur des petites épiceries à l’ancienne, avec les étals un peu poussiéreux, ou de bifurquer dans une ruelle où l’on peut à peine passer, à cause des nombreuses plantes en pot entretenues par la petite mémé du 1er étage. Même si le Trastevere est à la fois touristique et branché, et donc, de moins en moins populaire, il est aisé de saisir l’âme du quartier. Finalement, ce qui fait l’âme du Trastevere c’est que peu importe leur provenance, les habitants du quartier semblent très attachés à leur petit bout de Rome.

rome73

rome72

À chaque voyage son fail

Dans la vie comme en voyage, je ne brille pas forcément par ma chance. Je ne nie pas que ma malchance est parfois provoquée par ma bêtise, même si, des fois, je cumule. Cette fois-ci, c’est le Vatican qui aura eu raison de moi. J’ai fait la queue pendant environ 16454586 heures pour passer les portiques de sécurité menant à la Basilique St-Pierre (impressionnante de l’extérieur, tout au moins). Je voulais ensuite rapidement trouver un guichet pour prendre des billets pour visiter la Chapelle Sixtine, évidemment. Il faut l’avoir fait une fois dans sa vie. Je cherche mais je ne trouve pas un guichet qui me va (référence Axelle Red de haute volée). Impossible de trouver un billet pour la Chapelle Sixtine. Je laisse de côté la visite de la Basilique, histoire d’être l’une des premières à visiter la Chapelle, dans le calme. On m’indique le chemin jusqu’aux soit-disants guichets et… je me rends compte que je suis sortie du périmètre contrôlé.

C'est pas du tout une photo du Vatican, mais vu que j'étais trop énervée pour en prendre, j'en ai pas.

C’est pas du tout une photo du Vatican, mais vu que j’étais trop énervée pour en prendre, j’en ai pas.

Récapitulons : j’ai fait la queue 16454586 heures pour passer les portiques de sécurité, je n’ai toujours pas de billet pour la Chapelle, je n’ai pas visité la Basilique, et il faudrait que je refasse la queue à nouveau 16454586 heures pour y entrer. Je décide donc de laisser tomber la Basilique pour chercher la Chapelle. Le Vatican est en travaux, je dois à la fois éviter les guides touristiques et les vendeurs à la sauvette qui me harcèlent, mais aussi les trous sur le trottoir et les groupes de touristes fraîchement débarqués du bus. J’arrive enfin à l’entrée du musée (et donc, de la Chapelle), en maudissant la personne chargée de la signalisation dans ce tout petit pays que je déteste déjà. J’arrive devant le guichet : il y a une file pour récupérer son billet préalablement réservé sur Internet, et une autre file pour les groupes. C’est tout. Le Hulk en moi s’est déchaîné, c’en était trop. Je suis partie.
Je n’ai ni vu la Basilique, ni la Chapelle, (ni le Pape), j’ai perdu une demie journée, et j’étais énervée.
Mais je n’en ai pas fini avec toi, Chapelle Sixtine. I’ll be back, wiser and stronger.

De colline en colline, et de place en place

La seule ville des Sept Collines que je connaissais, c’était St. Etienne. Force est de constater que j’ai eu droit à un gros surclassement en arrivant à Rome. Je n’ai jamais vu autant de points de vue fabuleux sur une ville. Tant de clochers. Des centaines et des centaines de clochers. À chaque colline sa vue différente et sublime. J’ai passé le plus clair de mon séjour à observer, abasourdie, les toits romains. Je pense que l’on ne se remet jamais vraiment de tant de beauté. Rome l’emporte amplement sur Paris, cette fois-ci.

rome9

Vue depuis la colline du Janicule

Vue depuis la colline du Palatin

Vue depuis la colline du Palatin

Les places, les fontaines, les monuments, les églises, Rome est une véritable orgie d’Histoire. Il y en a de partout, on butine, on en a la tête qui tourne. Le mal de tête est aussi accentué par le bruit intense de la circulation…
Je suis restée bouche-bée devant la Fontaine de Trevi, merveille parmi les merveilles. Je m’attendais à ce qu’elle soit toute petite, au centre d’une place ! Eh non, la Fontaine de Trevi est un immeuble. Récemment restaurée, elle était encore plus blanche, plus flamboyante, plus… parfaite. Peu encline à aimer les rites touristiques, j’ai pourtant jeté une pièce dans la fontaine car oui, à Rome je veux y revenir. Et puis après tout, je ne suis rien de plus qu’une touriste pure et dure.

trevi-fontaine
Je n’ai jamais vu, dans aucune ville (même dans le Vieux Paris), une telle accumulation de richesses, de toutes les époques. J’avais l’impression d’être au centre du monde occidental. Rome est vraiment étourdissante, dans le bon sens du terme, et il n’y a que ses grands jardins qui peuvent apaiser ce fourmillement dans la tête.

Émerveillée par le forum romain

rome32

La visite du forum était ce que j’attendais le plus impatiemment. Mes derniers cours d’Histoire romaine datant de l’Université (et donc, d’un bail), j’avais envie de me rafraîchir un peu la mémoire en parcourant les magnifiques ruines du forum. Visiter le forum romain SEULE avec l’être aimé (ou presque, il y avait seulement une poignée d’autres touristes) a sans doute été l’un des moments les plus mémorables de ma vie de voyageuse. C’était un privilège inouï. Prendre le temps de lire chaque panneau, prendre le temps de s’imprégner des lieux, prendre la mesure des bâtiments… La visite du forum et du Palatin m’ont pris plusieurs heures, et j’ai eu l’impression d’être hors du temps. Un pur moment de détente et de bonheur même si les pavés ne sont pas tendres pour la voûte plantaire. Je crois que je n’ai qu’un mot : magique.
Le Colisée m’a moins convaincue, je m’attendais à quelque chose d’encore plus grand, plus immense, plus imposant. J’aimerais vous montrer mille photos du forum, des orangers, des jardins, des sculptures… Mais je vais m’arrêter avant que vous ne fassiez une overdose de beauté.

forum-romain-1

Est-ce que j’ai eu un véritable coup de cœur pour Rome ? À part pour le forum romain, non, pas vraiment. J’ai adoré cette ville et ses mille merveilles qu’il me tarde de découvrir à nouveau mais… je m’attendais peut-être à une ambiance plus chaleureuse, cependant… Mais je crois qu’il faut quitter les quartiers centraux pour cela, et je m’y attellerai bientôt. Rome, je n’en ai pas fini avec toi !

forum-romain-2

rome50

Quelques astuces

  • Si vous logez dans le Trastevere et que vous voulez économiser quelques euros, il y a un train direct depuis l’aéroport jusqu’à la gare du Trastevere, ce qui permet également d’éviter Termini (et le Leonardo Express) : le train FL1. Il y en a toutes les 30 minutes environ et le trajet coûte 8 euros (à prendre sur le quai avant d’embarquer). Une fois à Trastevere, le tram nous amène rapidement en direction du Tibre (il faut prendre son billet de tram en gare, et non sur le quai).
  • L’article d’Occhio di Lucie sur les choses à faire à Rome est une véritable inspiration ! Sa connaissance de la ville est bluffante.
  • Franchement, vous trouverez des bonnes pizzerias et des bons glaciers de partout ! Fiez vous à votre instinct. La pizza romaine est moelleuse et croquante, c’est un bonheur… Mais j’ai eu un faible pour le Cacio e Pepe, un plat de pâtes local, simple et savoureux.
  • Pour éviter de faire la queue au guichet du Colisée, achetez plutôt votre billet au forum, quitte à y revenir après pour le visiter, c’est sur le chemin ! (c’est un billet combiné)

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

18 Commentaires

  • Envoyer Lucie 31 mai 2016 at 13:20

    Nooooooon pour le Vatican Isa je suis trop triste pour toi ! C’est nul ! C’est clair que c’est pas bien expliqué, et qu’on est nombreux à penser que la Chapelle Sixtine est dans la Basilique.
    En ce moment je lis tellement de galères de touristes à Rome que ça me donne envie de faire un Survival Guide :D
    Merci beaucoup d’avoir cité mon article, c’est le fruit de deux années dans la ville éternelle. Pour moi Rome dépasse largement Paris en termes de beauté. C’est une ville à la beauté sensuelle. Et puis la lumière, l’exceptionnelle lumière romaine, de l’aube au crépuscule, continue à me hanter. Quand j’arrive à Rome c’est comme si d’un seul coup toutes mes émotions battaient plus fort, c’est une exaltation. Bref j’y serai jeudi soir prochain pour une nuit, merci pour ton article qui me fait revivre les émotions romaines.

    • Envoyer isa 31 mai 2016 at 13:40

      Pourtant, je suis pas plus bête qu’une autre mais les travaux bloquaient de nombreuses rues, ce qui était impossible de suivre les panneaux (déjà peu nombreux !). Bref, l’enfer ! Le survival guide aurait été bien nécessaire :-D
      Ah je te suis sur la lumière. Je n’ai jamais vu, en ville, une lumière pareille, chaude, tamisée… Et les senteurs de fleur d’oranger ! Mon dieu ! Je t’envie !

  • Envoyer Mitchka 31 mai 2016 at 13:32

    je suis bien d’accord avec toi (et Lucie) que Rome est bien au dessus de Paris. J’ai aussi passé une journée merveilleuse dans sur le forum romain et le Palatin : comme une gosse à Disney Land :)
    et l’ambiance que tu n’as pas trouvé, nous, nous l’avons vraiment palpé sur le marché de la piazza dei fiori très tôt le matin quand il n’y avait encore là que des romains, avant que la masse de touristes arrive.
    Bref, Rome : mon plus beau voyage !

    • Envoyer isa 31 mai 2016 at 13:41

      J’aime Paris, pourtant, mais je crois qu’il lui manque la lumière exceptionnelle, c’est ça, je crois :-D
      Pour l’ambiance, il faut dire que nous y sommes allés début décembre, et même pour les Romains, il semblait faire trop froid pour sortir trop, le soir notamment (il faisait 15°C :-p)
      J’espère découvrir cette ambiance survoltée au cours de la prochaine fois… car il y en aura une ! (mais Athènes, avant, justement pour passer mes journées à parcourir les ruines :-D)

      • Envoyer Mitchka 31 mai 2016 at 14:59

        rha … moi aussi je rêve d’Athènes ………….

        • Envoyer isa 31 mai 2016 at 15:00

          Tu imagines, toutes ces ruines à voir ????!!!! :-D

  • Envoyer Lucie 31 mai 2016 at 13:56

    le mois de mai c’est le top pour Rome.
    Mais sinon en hiver on privilégie les sorties trattoria / concert à l’intérieur / bar et la rue est un peu moins ouf, bien que l’animation du quartier Tridente en période de noël soit quand même pas mal ! De toute façon Rome n’est pas une grosse fêtarde, bien qu’on puisse y trouver son compte. C’est une ville pour les contemplatifs :)

    • Envoyer isa 31 mai 2016 at 13:59

      C’est marrant que tu dises ça, car je m’attendais justement à trouver une ville de fêtards,comme dans le Sud de l’Espagne ! Comme quoi, les idées préconçues… Mais j’ai été très heureuse d’y trouver ce côté contemplatif à la place. La prochaine fois, je veux vraiment découvrir l’Est de la ville, j’avais lu des articles qui m’avaient fait rêver, par chez toi !

  • Envoyer LadyMilonguera 31 mai 2016 at 13:58

    C’est une ville absolument fabuleuse… J’adorerais y retourner…

    • Envoyer isa 31 mai 2016 at 14:00

      Tu m’étonnes ! Comme avec beaucoup de villes (mais en particulier pour Rome, j’ai trouvé), on a l’impression qu’il faudrait une vie ne serait-ce que pour gratter la surface de ce qu’il y a à voir ! :)

  • Envoyer PABBY 31 mai 2016 at 16:38

    Hi Isa! My wife and I went to Rome at the end of April and we absolutely loved it! We didn’t see the inside of the Vatican either, but that was our choice – definitely next time though!

    I also agree about the Forum and Palatine Hill – they are fabulous. There is a new exhibition this year for The Basilica of Santa Maria Antiqua. This is truly awesome and is worth returning just to see it in all its glory! We spent almost a whole day in the Forum and I wouldn’t hesitate go back again to discover even more!

    We will definitely be returning to Rome, but will probably visit Paris first, as I’ve been promising my wife a trip there for too many years!

    Take care!

    Paul

    • Envoyer isa 31 mai 2016 at 16:54

      Thanks Paul for taking the time to write me a message, it’s really appreciated. I’m glad you had a wonderful time – never heard of this exhibition for I’ll try to check that out!
      Aaah Paris is one of a kind too… Don’t hesitate if you need recommandations!
      :-)

  • Envoyer Zhu 31 mai 2016 at 23:10

    Curieusement (vu les racines familiales…), je connais mal l’Italie, j’ai juste été à Florence et Sienne une fois il y a très longtemps. Rome n’était pas vraiment sur ma liste, je ne sais pas pourquoi… peut-être parce que tout le monde en parle comme d’un endroit à voir, mais plein de touristes. Du coup je m’imagine un peu Montmartre en pire :lol:

    Tes photos donnent envie, ceci dit. J’aimerais aussi voir le Vatican, par curiosité!

    • Envoyer isa 1 juin 2016 at 16:05

      Naaaan par contre la comparaison avec Montmartre se limite vraiment au Vatican, je trouve ! Y’a tellement plein d’endroits où tu es au calme, dans les (milliers) d’églises, de parcs, les petites ruelles… C’est magique !

  • Envoyer Cynthia 1 juin 2016 at 10:45

    Rome <3 C'est vraiment un coup de coeur pour moi.

    J'avais fait les musées du Vatican et bien que ça soit sublime cje n'ai pas trop aimé être submergée par une foule humaine et trouver au bout une chapelle Sistine sombre où les gardiens crient à chaque 30 secondes "no photo" … c'était loin de l'idée idéalisée que je m'en étais faite.

    • Envoyer isa 1 juin 2016 at 16:04

      C’est exactement l’idée que je m’en faisais. Mon chum m’a même dit que lorsqu’il y était allé, ses pieds ne touchaient presque pas terre ! J’avais quand même envie de le voir par moi même :)

  • Envoyer Taralli e Zaletti 2 juin 2016 at 10:42

    Tes photos me replongent dans l’atmosphère de Rome que j’aime tant et plus j’y vais plus j’aime cette ville. Bien sûr les musées du Vatican sont sublimes mais ce n’est pas ce qui me vient en premier quand je pense à ce que je préfère à Rome.

    • Envoyer isa 2 juin 2016 at 10:44

      :)
      Et alors, qu’est-ce que tu préfères le plus ? Ca me donnera de bonnes idées !

    Envoyer un (gentil) commentaire