Californie, Etats-Unis, Ouest américain

San Francisco Days, San Francisco Nights

San Francisco n’était pas du tout une étape prévue de ce tour des Etats-Unis.

Ayant déjà visité la ville en 2008 pendant plusieurs jours, j’avais passé un bon moment (surtout à Berkeley, en ce qui me concerne) mais nous je ne comptais pas du tout y retourner. J’avais beaucoup plus hâte de retourner à San Diego (4 jours sur place ne m’avaient pas suffit pour en faire le tour), mais manque de bol, c’est San Francisco qui s’est imposé… « Manque de bol » est une façon de parler, c’est quand-même un caprice de riche !

San Francisco s’est imposé à nouveau car il était temps de retourner sur la côte Est avec le California Zephyr… Les journées ont passé à une vitesse folle, le temps des retrouvailles, des balades le long du Pacifique, à Haight Hashbury ou sur les quais le dimanche matin pour faire le marché et y manger les meilleurs scones du monde…

redwoods13

Après plusieurs semaines dans l’humidité du Pacific Northwest, retrouver le grand et doux soleil de San Francisco a été vraiment salvateur. Dormir sur une moquette moelleuse, sans devoir superposer 7 couches de vêtements l’était aussi. Surtout après avoir passé 2 jours, dont une nuit aux Urgences d’un Kaiser Hospital dans la Sonoma Valley (région viticiole, assez mignon, mais qui n’a vraiment rien à envier à aucun paysage français, avec les highways en plus). Vous l’aurez compris, à part dans ses régions les plus sauvages, San Francisco, et le sud californien (qui me parait toujours très exotique), je ne suis pas une grande amoureuse de la Californie. C’est un Etat que je trouve résolument étrange, et à part dans les plus grandes villes, je trouve les zones urbaines laides et dopées aux autoroutes.

redwoods14

Nous étions à San Francisco en plein pendant un air show des Blue Angels, la patrouille de l’armée américaine. Je ne suis vraiment pas une grande admiratrice de l’armée, et encore moins des démonstrations de force. Et pourtant, voir les Blue Angels passer entre les pylônes du Golden Gate Bridge alors qu’on est en train de le traverser, ça fait quelque chose. Voir des avions de chasse en piqué, du toit d’un immeuble, à quelques dizaines de mètres, ça fait quelque chose aussi !

redwoods19

L’ambiance était à la fête, tous les voisins étaient montés sur le toit pour faire un barbecue-apéro, et l’on pouvait voir de très près la belle Coït Tower, toujours sous un soleil magnifique.
De retour dans les Haights, une visite chez le plus grand disquaire indépendant du monde, Amoeba, s’imposait. Enfin de retour chez Amoeba ! Ces 4 ans ont filé à toute vitesse… Une dernière bière et il faut déjà aller se coucher avant de prendre le train, tôt le lendemain.

redwoods30Que serait San Francisco sans sa brume ? La baie est toujours aussi magnifique que dans mes souvenirs. So Long San Francisco! Welcome California Zephyr and Denver… Je ne sais pas quand je reviendrai voir ta porte d’or, mais encore une fois, je n’ai pas hâte. Je trouve San Francisco statique et suranné. Belle, mais sans âme actuelle. Trop pauvre et trop riche à la fois.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

4 Commentaires

  • Envoyer Zhu 22 décembre 2012 at 21:30

    Trop beau! Ça correspond plus ou moins à l’idée que je me fais de la ville. Elle est sur ma liste celle-là, même si je n »aimerais pas y vivre. Paraît que c’est cher, et que quand on gratte sous le vernis on voit bien vite le côté « yuppie ».

    • Envoyer isa 24 décembre 2012 at 10:12

      Je ne pense pas que j’aimerais y vivre non plus. La ville est sublime, c’est sûr qu’il y a une qualité de vie incroyable (beaucoup de musique, de culture, de bonne bouffe pas trop chère…) mais le prix des logements est tout simplement dingue. Je suis bien d’accord pour le côté yuppie… Mais j’ai une sensation étrange partout en Californie, de toute façon !

  • Envoyer Laura 27 décembre 2012 at 20:19

    J’ai adoré cette ville, je suis restee 12 jours, chez un local donc j’ai fais des choses que jamais je n’aurais fais par moi meme!! toujours le soleil, mais toujours le vent! Magnifique ville! De plus c’etait mon 1er arret en Californie et je ne réalisais pas, moi grande fan de Charmed dans ma jeunesse c’est dur de voir qu’on y est pour de vrai… une vraie gamine des villes!! Tout l’opposé de toi!! :D

    • Envoyer isa 3 janvier 2013 at 10:41

      C’est difficile de ne pas aimer San Francisco pour un séjour touristique ! :-D La première fois que j’y ai été, c’était super mais un peu désagréable à la fois car j’avais une espèce de décalage du genre « non, j’y suis pas vraiment, c’est pas possible » donc j’en ai pas profité à fond !

    Envoyer un (gentil) commentaire