Concerts/Musique, Etats d'âme

Tuons les !

… comme le dit si bien Willy. Mais où veux-je encore en venir?
Le public montréalais est un bon public (mais pas aussi bon que notre expérience en Allemagne, quand-même!), il est bien dans le show, ne pousse pas, arrive tranquillement à l’heure, et surtout ne parle pas tellement et est respectueux de l’artiste (les londoniens, si vous m’entendez… oui, je regarde vers vous avec mon regard menaçant).
Mais il y a quelque chose qui est international, malheureusement. Les gens qui prennent des photos pendant les concerts. Je peux comprendre, cela fait de jolis souvenirs, c’est amusant à retraiter sur photoshop, on peut admirer la beauté de nos idoles toutes suantes. Oui, je comprends, et je suis la première à aimer regarder de temps en temps des photos (de pros ayant un pass photo) sur Internet! Cependant, je suis vraiment incapable d’amener mon appareil à un concert, il mettrait une distance entre la scène et moi. Et puis en plus, un concert ça se vit, ça ne se voit pas! Impossible de se concentrer pour se dire qu’il faut immortaliser cet instant… J’ai beaucoup d’ami(e)s qui ne peuvent pas se passer de leur appareil photo en concert et même si je suis la première à en profiter pour les souvenirs, j’avoue que je ne comprends pas vraiment.
Sans oublier l’extrême : les connards personnes désagréables qui laissent leur téléphone/appareil photo en l’air pendant tout le concert pour prendre des photos pourries ou filmer. Ce qui est sympa, c’est que tout le monde en profite, en plus…
Comme le dirait Peter Hayes-chou :

I remember standing someone taking a picture, taking one or two, the whole show?… That gets a little, that’s…
You know, I’m not gonna take it away, you know, I have no right to do that. That’s their choice. But it makes it so I don’t walk out to the front. To that person. Because it’s just, it kind of gets in my personal… all of a sudden you have to start thinking. And I don’t wanna think, I wanna play music. I don’t wanna be aware of that person taking a picture of me. It gets in my way. It becomes a performance. And I don’t particularly like that. If you become aware of a performance and I don’t like being aware of it. I like to feel and to do it.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

6 Commentaires

  • Envoyer Lucile 19 avril 2010 at 17:15

    Pour faire plaisir à chou, je vais essayer d'aller le voir sans appareil et je tacherai de profiter de mes idoles suantes autrement ;)

  • Envoyer Isa 19 avril 2010 at 17:58

    et à Willy aussi, faut faire gaffe, il déconne pas avec sa fourche…
    Très bonne résolution :X

  • Envoyer bu2z 19 avril 2010 at 18:03

    bon, je me lance!
    je suis fan de ce type de photos et avoue aimer pouvoir prendre mon appareil de temps en temps, mais sous certaines conditions:
    – être sûr de pouvoir prendre des photos dans de bonnes conditions: pouvoir cadrer pas trop mal et aussi pouvoir me placer sans pour autant emmerder les autres derrière moi.
    – dans le cas d'artistes que je suis, prendre mon appareil mais pas pour le 1er concert, d'une part pour profiter pleinement du show et d'autre part faire une sorte de repérage. Je pense notamment à U2, je me suis fait plaisir à Amsterdam où j'étais pas mal placé et en ayant à l'esprit le type de photos que je souhaitais faire (tenter de faire dégager une certaine forme d'intimité face à l'énorme structure).
    – dans le cas de petites salles et artistes peu connus, ça peut également permettre de leur fournir des images de leur show.

  • Envoyer Isa 19 avril 2010 at 18:08

    En fait je pensais à toi, Jarno quand j'ai écrit l'article, et à ta remarque sur Tallest Man!
    Pour moi, même avec toutes les conditions que tu décris, avoir un appareil pendant un concert reste quelque chose qui n'est pas possible. On en a pas mal parlé avant avec Lucile, mais peut importe dans quelles conditions les photos sont prises (c-a-d au moins dans un respect relatif de l'artiste et du public), avec un appareil photo tu ne peux pas profiter à 100% du concert, c'est quelque chose qui « filtre », tu dois te concentrer, tu dois réfléchir etc…
    Ça vaut évidemment pour moi mais même en étant dans le concert, je ne vois pas comment c'est possible d'être autant dedans avec un appareil!
    Après, pour les stades, même si c'est toujours vrai pour le photographe, les artistes sont pas emmerdés, c'est sûr.
    Mais pour une petite salle, franchement… tu les emmerdes toujours, quoi que tu fasses… même si évidemment c'est à leur demande ou presque
    Voilà en gros ma position! Après, chacun fait ce qu'il veut, tant que ça ne gène pas le public (et pas trop l'artiste) mais la plupart des cas bin… je suis convaincue que ça emmerde tout le monde, même le photographe :D

  • Envoyer bu2z 19 avril 2010 at 20:44

    bon, ben je m'en vais mourir

  • Envoyer Isa 19 avril 2010 at 20:46

    Mais naaaaan!

  • Envoyer un (gentil) commentaire