Conseils voyages, Etats-Unis, Ouest américain, Utah

Visiter Springdale près de Zion National Park, Utah

Si Springdale est de plus en plus touristique, la ville aux portes de Zion National Park, en Utah, possède toujours un charme certain.

La porte d’entrée de Zion National Park

Si les villes du Sud Utah sont habituellement isolées (on a un sentiment de bout du monde à Torrey), on a plutôt un sentiment de ville ultra-touristique à Springdale.
Springdale et Rockville (petite ville attenante, en direction de Hurricane, j’y reviens à la fin de cet article) sont deux petites villes vraiment agréables qui jouxtent la Virgin River. C’est le point idéal pour débuter la découverte du magnifique parc de Zion. Springdale n’est pas du tout en dehors des sentiers battus, et son industrie première, c’est le tourisme ! Tout y est fait pour être le paradis du touriste ! A l’heure actuelle, les franchises de fast-food sont interdites par la municipalité, pour laisser la place aux entreprises locales (mais combien de temps cela va t-il durer ?). Cela rend Springdale particulièrement agréable.

NB : Au moment où je publie cet article, la municipalité vient finalement de voter l’autorisation de l’implantation de chaînes…

main-st-springdaleutah

Arriver et se déplacer à Springdale

Il est difficile (pour ne pas dire impossible) de rejoindre les parcs du Sud Utah sans voiture. Moyennant finance, il est cependant possible de prendre une navette jusqu’à Springdale, depuis St. George ou Las Vegas : St George Express. Il faut compter la somme de 100$ l’aller simple ou 170$ l’aller-retour… Autant vous dire que ça coûte presque moins cher de louer une voiture à la semaine !

Une fois sur place, il est en revanche tout à fait possible de se passer de voiture : il existe une navette gratuite de Rockville à l’entrée du parc de Zion ! C’est un fait assez rare aux Etats-Unis pour être noté… La navette n’a pas des horaires étendus, certes, mais ça suffit amplement. En outre, si vous séjournez à Springdale centre, il n’y a même pas besoin de sauter dans le bus, tout est à proximité et faisable à pieds.
Le parc de Zion, lui, ne peut être parcouru qu’à pieds ou avec la navette saisonnière (gratuite, toujours).

Il existe un bike path, très agréable et sûr, le long de la route, depuis Rockville et jusqu’à l’entrée du parc de Zion. Une alternative vraiment sympa pour les deux roues !

Manger à Springdale

Bien manger à Springdale, ce n’est pas si facile. Il y a à la fois énormément de choix et peu de choix… Si, heureusement, les chaînes de fast food ne pullulent pas, les alternatives sont plutôt très chères. Pour un pique-nique sur le pouce, je vous recommande d’aller au bar à salade de Sol Foods, c’est vraiment ce que vous pourrez trouver de moins cher et de plus sain. Le Café Soleil, aux portes du parc, est une adresse souvent recommandée mais je trouve que c’est loin d’être sensationnel (très cher et pas bien copieux). Le service reste agréable et efficace, the american way!

A Springdale, la bumbleberry pie (tarte fourrée d’un mélange de fruits rouges) est une institution. Très bien. Je vous conseille de garder vos précieux deniers pour vous offrir autre chose, par exemple un beau mug en terre cuite !

Bit n’Spur :

Même si j’aime moins la carte qu’il y a quelques années, mon petit chouchou est toujours le Bit n’ Spur, restaurant avec des accents mexicains. C’est donc du côté des spécialités mexicaines (parfois revisitées) qu’il faut se tourner pour goûter le vrai Bit n’Spur !
Le parc attenant au restaurant est un vrai havre de paix. Le soir, vous pourrez voir les biches brouter, entendre les grenouilles croasser et observer les colibris s’abreuver. Il faut préférer une table sur la terrasse, avec vue sur le coucher de soleil sur le canyon rouge.
L’intérieur du restau est lui aussi bien agréable, avec un petit côté bar pour les personnes qui veulent seulement boire ou manger sur le pouce.

bitnspurs-springdale

Coup de ♥ pour : Ecoutez toujours les « specials » (plats du jour) : je me rappelle d’un ragoût d’agneau local avec ses gnocchis maison et champignons avec grande émotion. J’ai un gros faible pour les ribs qui sont absolument divines. Le guacamole est fait maison (c’est assez rare pour être noté). Les mojitos sont habituellement réalisés à partir d’un sorbet maison et sont vraiment généreux. Un gros coup de cœur pour la peppermint ice-cream maison sur son lava cake, même si c’est très classique.

Remplir sa glacière et son réservoir

Il y a deux supermarchés, à Springdale, mais seulement l’un d’entre eux a un grand choix de produits frais.

Chez Sol Foods, il y a une profusion de légumes, de viande, et bien-sûr de surgelés… Un bar à salade est même disponible en libre-service. Pas donné, mais ça fait parfois plaisir de manger équilibré. En saison, il y a des petits cookies et brownies fait-maison, à attraper aux caisses : miam !
Evidemment, étant donné l’isolement de la ville, tout coûte très cher… Il est donc préférable, si vous le pouvez, de faire le plein de nourriture à Vegas, St. George ou même à Hurricane, avant de monter à Zion !

A l’entrée de Rockville (en venant de Springdale), vous pourrez parfois voir un stand de vente de fruits et légumes en libre-service. Servez-vous si vous voyez de belles tomates et d’énormes courgettes, elles sont excellentes ! N’oubliez bien-sûr pas de glisser la somme due dans la tirelire…
Dans le même esprit, vous pourrez cueillir vous-même vos pommes dans le verger de Springdale Fruit Company, entre Springdale et Rockville. En plus des fruits, vous trouverez une petite épicerie avec quelques produits bios. Si les fruits sont délicieux, les glaces le sont moins. C’est en tout cas un endroit très sympa où pique-niquer.
Le dimanche matin, vous pourrez vous approvisionner au farmers market de Springdale, au Bit n’Spurs. Il n’y a pas que des légumes, mais aussi de l’artisanat.

S’il y a bien des stations services à Springdale, le carburant n’est pas donné : préférez remplir votre réservoir avant de monter !

Se loger à Springdale

La construction incessante de nouveaux hôtels (de gamme supérieure) offre une grande palette/choix de logement à Springdale. Malheureusement, comme toujours en Utah, le logement reste très cher. Il faut toujours réserver à l’avance tant les hôtels sont pris d’assaut, Zion National Park étant une destination extrêmement populaire et en plein milieu des sentiers battus.
Je n’ai pour ma part jamais fait le choix de l’hôtel, à Springdale : à la fois à cause des prix excessifs mais aussi parce que les complexes hôteliers avec piscine et activités ne sont vraiment pas ce que je recherche lorsque je fais le tour des parcs nationaux. Il y a d’autres alternatives moins coûteuses :

20140507_132952

Le camping

En plus des campings du parc national de Zion (le plus économique, mais aussi le moins équipé), il existe plusieurs campings privés à Springdale. Je parle notamment du Zion Camp dans mon article : Camper seule à Zion.

Le lodge du parc

Bon, j’admets que le lodge de Zion National Park n’est pas une alternative forcément moins coûteuse. Dormir au cœur de Zion est un privilège qui se paye ! Même si le lodge a l’air d’un Disneyland miniature, les cabins ont du charme. Trois types de logement sont disponibles : le « motel » (200 $ la nuit pour 2), le lodge (270 $ la nuit pour 3) et la cabin (204 $ la nuit pour 2). A ce prix là, vous comprendrez pourquoi je campe.

Se doucher à Springdale

Si vous dormez dans les campings du parc national, vous remarquerez vite qu’il n’y a pas de douche ! C’est largement supportable pour deux ou trois jours, mais la situation peut vite devenir critique au delà. Pas de panique, tous les campings privés vous ouvrent leurs portes, en échange de quelques dollars.

Les activités culturelles

Springdale est une communauté étonnamment vivante (pour un peu plus de 500 résidents à l’année…), et pas seulement pour les touristes. Autant vous dire que c’est extrêmement rare en Utah !

zion-amphitheatre

The Springdale Amphitheater

En été, l’immense amphithéâtre propose de nombreux spectacles, même si pas toujours intéressants, ils offrent une vraie immersion dans la vie locale : j’ai par exemple assisté à un concert de country, où la star locale racontait à la foule qu’il avait enfin trouvé sa vocation après le 11 septembre. USA ! USA ! Le tout, suivi d’une danse en ligne, of course. L’amphithéâtre a été construit dans un site majestueux, et rien que pour passer une soirée dans cet endroit, j’y retournerais. (et puis, il y avait également un food truck d’excellent pulled pork, alors, ça motive d’autant plus)…
La ville dispose également d’un ciné, même si ce n’est quand-même jamais une activité prioritaire quand on va en Utah, c’est bon à signaler.

Galeries d’art

Il existe une équation simple : dès qu’il y a des touristes, il y a des galeries d’art. A Zion, elles sont très nombreuses, sans forcément être de qualité égales. Cependant, je les ai toutes visitées avec gourmandise ! On y trouve de tout : de la vaisselle, des bijoux, des tableaux de maître, de la photographie, de la sculpture. Il y en a également pour tous les prix, et c’est 100 % garanti fabriqué dans le Southwest (des USA, pas de la Chine).

Coup de ♥ pour : Lafave Gallery, une galerie haut-de-gamme, qui ne m’est absolument pas accessible. A visiter comme un musée : certains tableaux, notamment ceux de Peter Allen Nisbet sont de toute beauté. J’ai craqué pour toujours pour son tableau sobrement nommé « Zion Canyon« . 27 000 $.

Zion Canyon Music Festival

Les petits chanceux qui viennent à Springdale en Septembre pourront assister au festival de musique ! Au programme : concerts, activités pour les enfants, bonne bouffe et le tout dans une ambiance familiale, sur un site magnifique. A suivre ici !

Juste à côté : Cedar City, Rockville, Virgin et Hurricane

Rockville est une toute petite ville dans la continuité de Springdale, le long de la Virgin River. S’il n’y a pas grand chose à visiter, je trouve qu’il est agréable d’aller voir l’église et la poste, ainsi que d’admirer les magnifiques vues : depuis Rockville, on a un peu plus de recul sur le canyon que depuis Springdale.
Virgin est ce que j’appelle un trou à rat. Il faut avouer, cependant, qu’il y a un bouquiniste très sympa juste à l’angle de la route qui part pour le Kolob Reservoir.

springdale-utah-zion

Hurricane, quant à elle, est la « grande ville » de la Région. Vous trouverez beaucoup plus de supermarchés et de services. Arrêtez-vous y avant de monter à Zion. River Rocks Roasting company est une bonne adresse (avec une vue sublime depuis la terrasse) pour prendre un petit déj.
Cedar City est une de mes petites villes préférées d’Utah, notamment pour son (improbable) festival Shakespeare.

Lire mes articles sur Zion National Park :

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

4 Commentaires

  • Envoyer Monsiieur Win 4 août 2015 at 10:16

    Encore une belle découverte bien détaillée. Ca me donne des fourmis dans les jambes…!

    Je ne sais pas si tu l’as déjà fait, mais je trouve qu’une intégration d’une petite carte Google maps serait un plus pour ce genre d’article. Bon je parle de mon point de vue,,parce que j’adore les cartes en fait. :D

    • Envoyer isa 4 août 2015 at 14:23

      Très bonne idée, je l’avais fait pour Torrey, mais là, j’ai oublié ! Merci petit relecteur :)

  • Envoyer ALOUETTE 17 janvier 2017 at 16:25

    MERCI POUR TOUT CES INFOS HYPER PRECIEUSES

    • Envoyer isa 19 janvier 2017 at 18:49

      Et merci à vous d’avoir lu ! :)

    Envoyer un (gentil) commentaire