Conseils voyages, Etats-Unis, Ouest américain, Voyager en train

Voyager dans l’ouest américain sans voiture

Cochez la ou les cases correspondantes à votre situation :

  • Vous êtes jeune
  • Vous êtes fauché
  • Vous n’avez pas le permis de conduire
  • Vous trouvez les suppléments jeune conducteur exorbitants (voir les 2 premiers points)
  • Vous voyagez seul et n’avez pas envie de vous enquiller des miles de route
  • Vous détestez la voiture et-ou les road trips
  • Vous voulez découvrir l’ouest américain
  • Tout à la fois

Si vous vous reconnaissez dans au moins deux de ces points, cet guide est pour vous. Je n’ai qu’une petite expérience de l’ouest américain sans voiture, donc je ne répondrai sans doute pas à toutes les questions que vous pourriez vous poser, mais promis, je vais essayer !

Visiter l’ouest américain sans voiture, c’est difficile

Je ne vais pas vous mentir : voyager aux Etats-Unis sans voiture, c’est difficile, à moins que vous ne décidiez de ne voyager que de ville en ville, auquel cas, ne pas avoir de voiture est parfois recommandé !
L’ouest américain se caractérise par la profusion de parcs nationaux : à partir de là, la voiture devient vite indispensable. L’écrasante majorité des voyageurs ne se posent d’ailleurs pas la question, et louent une voiture ou un van directement en arrivant sur le territoire américain.

  • La découverte de l’ouest américain rime avec les road-trips : les routes sont magnifiques et font partie du voyage en lui-même
  • La location de voiture n’est pas extrêmement chère, surtout si vous réservez un peu à l’avance (je passe soit par elocationsdevoiture, soit par autoescape, en ce qui me concerne)
  • Le carburant bien qu’il ait énormément augmenté ces dernières années, reste abordable
  • Louer une voiture, c’est la liberté de ne pas avoir d’itinéraire précis, d’aller au gré de nos envies
  • C’est aussi la liberté de découvrir les parcs en profondeur, et d’y camper

Tout ça, vous le savez déjà ? Vous avez les boules parce que pour les raisons sus-citées vous ne pouvez pas avoir de voiture ? Voici quelques solutions (j’exclue volontairement les voyages organisés) :

Voyager en train

Si vous comptez voyager de ville en ville, le train est l’idéal, notamment pour visiter la côte ouest. Les lignes de chemin de fer vont de San Diego à Vancouver (en passant par Los Angeles, San Francisco, Portland, Seattle, et bien d’autres villes plus petites).

Avantages :

  • Idéal pour les voyageurs urbains, qui vont de ville en ville : les plus grandes sont desservies
  • Les tarifs restent raisonnables, à tout moment de l’année
  • Certains itinéraires, comme le Coast Starlight, valent le voyage !

Inconvénients :

  • Il arrive souvent que les gares ne soient pas en centre-ville. Les quartiers de gare ne sont pas toujours sécuritaires (à savoir, pour des voyageurs-euses solitaires), et les trains arrivent souvent au milieu de la nuit. Il faut prévoir un budget taxi.
  • Impossible de relier les parcs nationaux avec le train. Certaines gares sont à proximité des parcs (l’arrêt West Glacier de l’Empire Builder, près du Glacier National Park, par exemple), mais une fois sur place, une voiture se révèle immédiatement nécessaire pour vraiment rejoindre les parcs. Avec un peu d’organisation, il est possible de combiner train – navettes – taxis – bus locaux, mais attendez-vous à quelques montées de stress. Il est par exemple possible de s’arrêter à Salt Lake City pour visiter Yellowstone : des bus privés rejoignent le parc.

En bref, le train, ok, mais seulement pour visiter des villes, sinon, bonjour la galère !

Les navettes, bus, et tours :

Depuis certaines villes, il est possible facilement de rejoindre les parcs nationaux. Je ne donne que les cas que je connais, facilement accessibles, donc (sans jongler entre 10 bus, 2 trains et un voyage à dos d’âne)

  • Le Grand Canyon depuis Las Vegas : certaines destinations sont vraiment faciles d’accès, dont le Grand Canyon. De très nombreux tour operators vous proposeront d’aller visiter le Grand Canyon (rive sud), pour des tarifs vraiment raisonnables (cela commence à 50 $ aller-retour). Vous pourrez faire l’aller-retour dans la journée, ou prendre un aller simple pour rester quelques jours sur place, avant de revenir. Les pubs et les offres sont tellement nombreuses que l’on s’y perd… Vous ferez le trajet avec une horde de touristes, niveau découverte et liberté c’est pas le top, mais bon, un bus reste un bus… Comparez bien les offres.
  • Zion National Park et Bryce Canyon depuis Las Vegas ou Salt Lake City : je suis allée passer une semaine à Zion National Park, depuis Las Vegas, sans avoir loué de voiture. Même si cela demande un peu plus de logistique, je ne regrette pas : je ne me sentais pas le courage de conduire seule à Las Vegas. Deux solutions : si l’on peut venir vous cherchez à St. George (ce qui était mon cas), les moins chers sont St. George shuttle (une trentaine de dollars l’aller simple), depuis mars 2016, cette compagnie propose également la desserte de Springdale depuis St George, pour 20 $ uniquement ! Si vous voulez vous rendre aux portes de Zion National Park, il faut alors opter pour la compagnie St George Express, qui vous déposera où vous voulez dans Springdale (pour le prix délirant de 100$ l’aller simple).
    A Zion, la voiture ne m’a pas manqué puisque les routes du parcs sont de toute façon fermées à partir du printemps, et que le shuttle gratuit dessert entièrement le parc, mais aussi tout le village de Springdale. La voiture est dispensable, donc.

Il est possible de pousser jusqu’à Bryce Canyon, mais plutôt dans le cadre d’un voyage organisé (en bus, avec des arrêts pipi prévus, et hop, vous retournez à Vegas dans la soirée…)

Depuis Salt Lake City, les villes de Cedar City et de St. George sont accessibles avec Greyhound (tout comme avec de nombreuses compagnies privées), mais ne s’enfonceront pas plus à proximité des parcs nationaux.

  • Yosemite National Park depuis San Francisco : Tout proche de San Francisco (enfin… ça c’est sur le papier, quand il n’y a personne sur la route !), le parc est facilement accessible par bus (ou en combinant bus et train). Un lien intéressant qui récapitule tout : aller à Yosemite National Park en transports en commun. (en anglais)

Et en stop ?

En complément du bus ou du train, le stop semble être une bonne idée. Oui mais : interdit dans certains Etats, interdit sur certaines routes mais pas d’autres, cela reste compliqué de savoir ce que vous avez le droit de faire ou pas. De plus, les routes de l’ouest sont souvent vides, même les axes majeurs, et il vous faudra attendre une heure pour voir une voiture passer… Sans parler de la chaleur accablante. Je grossis un peu le trait mais il m’est arrivé d’être seule sur une route pourtant majeure sans croiser personne pendant une heure.
En bref, il faudra sans doute vous limiter aux axes principaux entre grandes villes, et dans ce cas, prendre le bus ou le train (lorsque c’est possible), me semble plus sûr et productif. Faire du stop ne vous permettra sans doute pas plus de découvrir les parcs nationaux, à moins d’avoir vraiment du bol !

Le covoiturage

Une option que je n’ai pas testé aux Etats-Unis. Bien que les sites de covoiturage pour les trajets journaliers soient répandus, mes recherches ne m’ont pas amené à trouver beaucoup d’offres ponctuelles, aussi  bien pour de courtes ou longues distances. Il y en a quelques une sur le site Zimride, mais ce sont surtout des trajets entre grandes villes (donc c’est toujours la même difficulté : quasi impossible de découvrir les parcs).

De manière générale, avec un peu d’organisation, vous devriez pouvoir rejoindre les parcs nationaux qui sont relativement proches des grands centres urbains. Pour autant, si je recommande de le faire pour un parc (par exemple, au cours d’une découverte des villes de la côte ouest), je ne recommande pas de prévoir la visite de nombreux parcs avec les transports en commun. Au delà du coût élevé des bus, vous aurez surtout beaucoup de stress, de galères, et de frustration (celle de ne pas pouvoir toujours aller où vous voulez…). Ce n’est pas impossible pour certains parcs, mais j’ai peur que vous subissiez votre voyage plutôt que vous n’en profitiez.

Connaissez-vous d’autres parcs accessibles en transport en commun ? Avez-vous fait cette expérience ?

PS : Photo de moi, oui, j’avais une voiture. Vous avez les boules, hein ? ;)

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

6 Commentaires

  • Envoyer Zhu 10 décembre 2014 at 03:31

    Je ne sais pas si je tenterais sans voiture… on en a toujours eu une aux USA. Ça facilite la vie quand même, c,est probablement l’un des seuls pays où c’est le meilleur moyen de transport. Remarque on a fait toute l’Australie en train, un peu comme toi aux USA! Mais on avait quand même dû louer une voiture pour Ayers Rock, trop loin d’Alice Spring.

    • Envoyer isa 10 décembre 2014 at 09:01

      Disons que si tu as pas le choix, c’est mieux que rien… La voiture est vraiment dispensable si tu veux faire un trip de ville en ville (avec quelques excursions) mais c’est clair que je recommande pas de ne pas en avoir si tu comptes voir tous les parcs nationaux, quoi… Puis les routes de l’ouest américain sont tellement belles ! :)

      Pas de navette entre Alice et Uluru ? Super étonnant quand-même !

  • Envoyer Mitchka 14 mars 2016 at 11:39

    j’adore la phrase de fin !! just magic :)

    sinon, je pense que Muir Woods est accessible (très) facilement depuis San Francisco … mais on l’a pas fait parce que nous aussi on avait une voiture donc nous sommes allés nous perdre dans le Redwood national park :)

    • Envoyer isa 14 mars 2016 at 11:43

      Héhéhé, je me le permets car j’ai aussi souvent galéré sans voiture !
      Et d’ailleurs, Muir Woods c’est effectivement super simple, je l’avais fait à ma première venue à SF, c’est un bus qui part de Sausalito (enfin… celui que j’avais pris). Il faut quand même se rendre là-bas, du coup !
      Aaaah Redwoods <3

  • Envoyer Mitchka 14 mars 2016 at 14:09

    oui tu as Redwoods pour un « S » parce qu’il y a n’a quelques uns quand même :)

  • Envoyer Le mythe du road trip aux USA… mais pourquoi ? | MERRYGRAPH 14 septembre 2016 at 12:25

    […] F… le road trip ! Allez voir le chouette blog d’Isa si vous voulez savoir comment voyager dans l’Ouest américain sans voiture ou prendre le train aux USA (ça donne envie !). De retour de road trip dans le Nord-Ouest ! 3 […]

  • Envoyer un (gentil) commentaire