Etats-Unis, Ouest américain, Parcs nationaux, Utah

Zion National Park : Pa’rus trail & Riverside walk

Ces deux sentiers de Zion National Park ont pour point commun d’être très faciles d’accès.

D’où l’idée de les regrouper dans le même article ! À chaque visite de Zion, j’effectue les deux, tôt le matin ou en soirée, tant je trouve qu’il est agréable de longer la Virgin River. En fonction de la période de l’année, on peut observer une faune et une flore très différente, sans oublier les superbes cascades éphémères qui se matérialisent au printemps. Ces deux balades (impossible de parler de randonnée à ce niveau là !) sont à mon avis deux indispensables « grand public » dès que l’on arrive dans le parc national. Et bien-sûr, comme toutes les balades grand public, il faudra faire face à la foule de touristes, de plus en plus compacte au fur et à mesure des années.

Pa’rus Trail

Le Pa’rus trail est l’un des seuls sentiers de Zion National Park ouvert aux personnes handicapées, en fauteuil roulant. Effectivement, le revêtement du sentier est entièrement lisse et sans obstacle, avec très peu de dénivelé. Il sera aussi idéal pour les familles avec poussettes et aux vélos… Les chiens sont également autorisés.

Utah-21

Il débute à proximité du Visitor Center mais c’est réellement près du South Campground que l’on commence la balade. Le sentier longe le camping pendant quelques centaines de mètres. L’accès à de petites plages de sable bordant la Virgin River est particulièrement appréciable.

virginriver

L’eau, bien sûr, y est toujours glacée, mais c’est revigorant dès que le soleil est trop mordant !
Nous traversons la rivière plusieurs fois, avec à chaque fois une vue imprenable sur le canyon, encore assez large à ce niveau. Difficile de ne pas garder le nez en l’air. C’est même recommandé ! J’aime particulièrement cette balade car elle permet de prendre conscience de la grandeur de Zion National Park. C’est ici que j’ai ressenti très fort le fait que « la nature me serrait dans ses bras ». On a des vues à couper le souffle sur les différents massifs de Zion, en particulier Towers of the Virgin et la Court of the Patriarchs.
Attention, cependant, il n’y a presque pas d’ombre le long du Pa’rus Trail, c’est littéralement infaisable en pleine journée, en été. Même au cœur du printemps, après plusieurs jours de pluie, cela devenait insoutenable.

Utah-20

Quelques infos :

map-parus-trail

Durée de la balade : 5,6 km aller-retour. Sur le guide du parc, il est prévu 2 h, mais cela me semble énorme, à moins de s’arrêter très fréquemment pour prendre des photos ou se tremper les pieds dans la Virgin River (je plaide coupable !). Il est possible de ne faire que l’aller et de prendre le bus au niveau de l’arrêt Canyon Junction. Je préfère effectuer ce trajet depuis le Visitor Center jusqu’à Canyon Junction, s’il faut choisir !

Accessibilité : Revêtement pavé, très plane. Accessible aux personnes handicapées et à mobilité réduite.

Recommandations : Encore plus agréable au coucher du soleil, où l’on peut voir les falaises de Zion s’embraser.

Riverside Walk

Pour se rendre au début du sentier, il suffit de s’engouffrer dans la navette jusqu’au tout dernier arrêt : Temple of Sinawava. Cet endroit est un de ceux que j’apprécie le plus à Zion National Park. Le méandre de la Virgin River est bordé par les falaises du canyon qui paraissent incroyablement hautes et qui sont d’une couleur beaucoup plus foncée qu’ailleurs à Zion. On a vraiment l’impression de se trouver dans une cathédrale. Le nom Sinawava sonne tellement « mystique » qu’il m’a interpellé dès que je l’avais lu sur les cartes touristiques. Je n’ai pas été déçue : je trouve le lieu tout aussi mystique !

Utah-8

Utah-7

Pour ma première visite du Riverside Walk, j’avais décidé de prendre le premier shuttle du matin, en plein été, pour m’éloigner des foules. C’était en 2008. J’ai pu observer de nombreux animaux, si tôt le matin, le long même du sentier. J’ai même vu un renard gris chasser une biche ! (sans succès, cependant). Troupeaux de dindes, woodpeckers, biches, renards, nombreux oiseaux et insectes que je n’avais pas identifiés… Il n’y avait pas beaucoup de bipèdes, le long de la Virgin River, à l’aube.

P1000577
Effectivement, ce sentier est idéal pour longer la rivière et ses zones humides qui foisonnent d’espèces sauvages.
Depuis, j’ai refait ce sentier à plusieurs occasions et pendant différentes saisons, et autant vous dire que ce n’est pas le havre de paix que c’était autrefois. C’est même le sentier le plus parcouru du canyon principal, enlevant énormément de son attrait principal : entendre le clapotis de l’eau et profiter de la hauteur improbable des falaises du canyon qui se ressert. J’émets donc un bémol. Je vous recommande tout de même de l’effectuer, ne serait-ce que pour profiter des panoramas du Temple de Sinawava.
Le Riverside Walk est également le point d’entrée de la célèbre rando des Narrows : vous ne serez ainsi pas surpris de croiser de nombreux touristes avec leur gear jaune fluo et imperméable !

P1000592

Quelques infos :

Durée de la balade : 3, 5 km de marche, pour 1 h 30. Je pense que si vous n’êtes pas une personne à mobilité réduite, le temps de marche est très largement surestimé. Il ne faut pas plus d’une heure pour parcourir le sentier en en profitant.

temple-of-sinawava

Accessibilité : Même si le sentier est bien entretenu, il me parait très difficile de l’effectuer seul, en fauteuil roulant. Avec de l’aide, c’est néanmoins aisément faisable. Contrairement au Pa’rus Trail, le Riverside Walk a un peu de dénivelé et quelques dos d’âne. C’est à prendre en compte.
Les chiens ne sont pas admis, ni les vélos !

Recommandations : À effectuer très tôt le matin, si possible avant le lever du soleil, pour profiter des nombreux animaux matinaux qui s’abreuvent à la Virgin River. Ces dernières années, les seules espèces sauvages que j’ai croisées sont des dindes ! Mais c’est toujours amusant et impressionnant !
Il est encore plus agréable de l’effectuer après une pluie ou pendant le printemps : les parois longeant le sentier suintent d’eau, et l’on peut y observer des petits jardins suspendus.

P1000621

P1000607

 Pour se balader dans Zion National Park :

D’autres liens externes :

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

4 Commentaires

  • Envoyer Zhu 14 mars 2016 at 23:46

    C’est sympa qu’il y ait des sentiers accessibles et plus faciles, ça permet à tout le monde d’en profiter.

    J’adore l’angle de la deuxième photo illustrant la partie sur Riverside Walk, celle avec les nuages :-)

    • Envoyer isa 15 mars 2016 at 10:34

      C’est à mon avis l’une des grandes forces du National Park Service, cette volonté d’offrir l’accessibilité à tous et à tous types de handicap. Je prévois un voyage avec un membre de ma famille handicapée, dans les années à venir, et j’ai absolument aucune appréhension sur le fait qu’elle va en profiter à fond, même si elle peut pas marcher !

  • Envoyer GARCIN Renaud 1 février 2017 at 18:21

    Bonjour, quand vous parlez de 1h30 maxi, c’est l’aller/retour ? nous y allons en Avril de cette année et sommes juste en timming : :) merci.

    • Envoyer isa 2 février 2017 at 09:54

      Bonjour Renaud !
      Oui, c’est allez-retour, en prenant tout de même bien son temps si vous n’êtes pas une personne à mobilité réduite (pour le Riverside Walk). Si vous n’avez qu’une balade à faire, je vous conseille le Pa’rus trail, en ayant quand même pris le temps de prendre le shuttle pour aller jusqu’au fond du canyon (donc, jusqu’au Riverside Walk)

    Envoyer un (gentil) commentaire