Etats d'âme

Avoir la bougeotte

Ces temps-ci, je me pose la question de savoir si je suis une éternelle insatisfaite.  Quand je vis à Lyon, je suis dans la ville que j’aime plus que tout au monde, qui est pleine de choses à visiter et à découvrir, qui est près de mille centre d’intérêts en France où à l’étranger.
Et pourtant, je suis partie à Montréal.  Je suis actuellement en train de passer un super séjour en Amérique du Nord, ce qui me permet d’expérimenter au quotidien une autre culture, de voir et faire des choses uniques, de pouvoir beaucoup voyager, de découvrir encore plus de choses…
Et à l’heure actuelle, même avec un superbe voyage déjà tout organisé et financé qui s’annonce en septembre, je pense déjà au prochain voyage, et encore pire, à celui d’après. Mais en y réfléchissant bien… je suis tout à fait satisfaite des choix que nous avons fait, et je suis sûre que les prochains seront au moins aussi heureux… Donc insatisfaite, non, impatiente seulement.
Depuis deux jours j’ai repris les boussoles et (plus vraisemblablement) le Google Maps pour calculer, tester, griffonner… Vu comme je suis persistante et têtue, je sais que tout ça se réalisera un jour, mais je crois que le plus marrant c’est de faire des projets de voyage : on découvre mille choses en lisant des tonnes de blogs, en voyant quelques photos, en achetant quelques guides du routard et autres lonely planet… C’est pour ça, entre autres choses, que je serais incapable de confier l’organisation de mon voyage à une agence, mince quoi, c’est quand-même le plus marrant !
Quoi de plus satisfaisant que de voir que ce que tu as préparé pendant des mois, voire des années, se concrétise ? Même si c’est assez effrayant de se dire que le voyage de quelqu’un d’autre dépend de nous (ah oui, parce que je fais agence de voyage bénévole, aussi) !
Bref, ces temps-ci j’ai la bougeotte. J’ai déjà bouclé dans ma tête le prochain « voyage » de 2012 et presque celui de 2014. C’est n’importe quoi ! A mon avis, mon enthousiasme doit être tellement saoulant, que ça ne doit pas être facile de vivre avec moi, chapeau… Heureusement que le hibou qui m’accompagne est souple de ce point de vue là, et que j’arrive (même si avec un peu de mal) à lui communiquer cet enthousiasme là… Je ne pensais jamais dire ça un jour mais j’ai envie d’un long road trip, un vrai road trip, où tu bouffes de la poussière, des kilomètres et du Texas (bah ouais, y’a pas le choix, c’est au milieu et c’est grand)
Aller, mets ton sac à dos, Let’s Go !

… en 2014, c’est ça?

Ah, et j’oubliais, voici ma petite participation au petit concours sympa nommé « Sur la route » où chacun présente sa photo en relation au thème… J’adore les routes américaines, mais j’en ai pourtant pris si peu en photo! Voici donc presque mon unique photo adorée d’une route de Mount Desert Island, dans le Maine :

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

2 Commentaires

  • Envoyer Lucile 16 juin 2010 at 05:58

    Je te l'ai déjà mais un jour tu pourras ouvrir ton agence de voyage !
    Au plaisir de voyager avec toi en septembre, cet hiver et encore et encore :)

  • Envoyer Nico 22 juin 2010 at 13:26

    Profites-en un maximum !
    Je rêverais de faire ça également !

  • Envoyer un (gentil) commentaire