États-Unis New York et le Mid-Atlantic

New York City #2 : East Village et Greenwich Village

29 mai 2010

Trouver un taxi à Manhattan ne semble pas être la chose la plus compliquée, sauf… pendant l’heure de pointe. Nous avons du poireauter bien un quart d’heure le bras en l’air avant de pouvoir sauter dedans… Même si nous aurions pu prendre le bus, prendre un yellow cab fait partie de l’expérience touristique, donc on ne voulait pas y échapper!
L’East Village était vraiment un endroit où on voulait se promener : ancien fief du mouvement beat, le quartier a gardé un je-ne-sais-quoi de bohème. Nous n’avons pas assez l’oeil pour distinguer la séparation entre ce quartier et le Greenwich Village, qui nous ont semblé assez similaires : autrefois populaires (quelques rues le rappellent encore) mais dorénavant branchés. Les grandes avenues sont typiquement new-yorkaises, avec les immeubles de brique accompagnés de leurs escaliers en fer, il y a de nombreux restaurants et bars… mais on peut s’éloigner un peu du bruit en traversant par de toutes petites rues verdoyantes, très calmes. Évidemment, je me demande toujours combien ça doit coûter, de vivre dans un endroit pareil…
J’ai trouvé une anecdote amusante sur Wikipédia :

Le quartier est à présent très touristique et n’a plus grand chose de hippie et de beat, mais ça reste à mon avis un incontournable, on sent en le traversant que l’identité new-yorkaise y est très forte.

Une partie du quartier s’appelait autrefois Alphabet City, à cause des quatre avenues A, B, C, D qui la sillonnent. Ce sont de fait les seules avenues de Manhattan à porter ce type de nom formé d’une seule lettre.
Avenue A, you’re alright
Avenue B, you’re brave
Avenue C, you’re crazy
Avenue D, you’re dead

Le quartier est à présent très touristique et n’a plus grand chose de hippie et de beat, mais ça reste à mon avis un incontournable, on sent en le traversant que l’identité new-yorkaise y est très forte.

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire