Californie États-Unis Ouest américain Voyage Québec/Etats-Unis 2008

San Diego, son magnifique zoo et son Balboa Park…

28 août 2008
Et enfin, le point culminant du séjour! Enfin peut-être pas, car nous avons vu et fait des choses incroyables mais là quand-même : il s’agit de pandas!
P1000695Arriver à San Diego s’est avéré plus compliqué que prévu : nous avions loué une voiture, mais la banque postale ne m’avait pas débloqué les fonds à temps pour que nous puissons prendre la voiture… Nous l’avons su a minuit, alors que nous partions dans la matinée! Ca a été la course pour trouver des billets d’avion pas trop cher, mais finalement on s’est débrouillés tant bien que mal : aaah l’imprévu du voyage…

Après seulement une heure de vol à partir de Vegas, nous voici enfin en face de l’Océan et des grandes plages de San Diego… L’atterrissage a été très spectaculaire, l’aéroport est presque au centre-ville donc nous la survolons à la hauteur des buildings : gloups.
Deception à l’arrivée dans l’hotel : nous avions payé très cher un 4 étoiles, esperant pouvoir se la couler douce… Mais personnel antipathique et ambiance très froide n’a pas réussi à compenser la suite de 50m2 dans laquelle ils nous ont placé. C’était pas très clean… Pas d’eau chaude… Chouette, quoi! Heureusement, dès le lendemain matin : visite du somptueux zoo. Il parait que c’est le plus beau du monde… Et au bout de 10 minutes, on se rend compte que cette réputation est plus que fondée. Le zoo est tout simplement immense, au coeur du Balboa Park… Il faudrait des jours et des jours pour le visiter…

P1000736On ne sait pas où donner de la tête tellement le zoo est riche, il y avait tellement d’especes d’animaux, rares ou communes, que je ne pourrais même pas en citer une dizaine…!
Direction, (sans trop de concertation) l’enclos des pandas, dès l’ouverture. On a quand même fait 8000 bornes pour les voir! Et c’était tout simplement magique. Ils étaient tous les trois (les autres se reposant toute la semaine bien cachés ailleurs), en train d’émerger doucement de leur nuit… Nous n’étions presque que tous les deux devant l’enclos, c’était un moment magique, et j’imagine, privilégié. (ça a été confirmé l’après-midi lorsque nous avons vu une queue de 1h30 pour les voir.)
P1000714Direction les ours blancs, encore un moment merveilleux. Il n’y avait que la vitre qui nous séparait de lui! Puis direction les reptiles (un bon millier d’especes de serpents, d’iguanes, de tortues, de grenouilles… et même un dragon du Komodo!)
Sans oublier les différentes especes d’ours (une dizaine : des grizzlis, des ours bruns, des ours noirs…), les félins (lynx, tigres, lions…). Ce qui nous a également surpris, c’est le sentiment de se dire que les animaux sont vraiment heureux ici. Les enclos sont vraiment très grands, très bien aménagés, et la plupart des animaux a beaucoup d’intimité (il est souvent interdit de faire du bruit à proximité.)
Même les oiseaux ont le droit de voler, dans ce zoo! Il y avait deux immenses volières de 20 mètres de haut, où le public pouvait rentrer et se ballader, au milieu des oiseaux sauvages qui faisaient leur vie…! Impossible de savoir combien d’especes il y avaient, entre oiseaux du paradis, perroquets, grues, aigles, rapaces… j’y connais rien en oiseaux, mais ça valait le coup!
Juste une petite dernière pour la route, et qui va tous vous faire craquer…P1000757 (si ce n’était pas déjà fait.)
Bref, vous l’aurez compris, c’était un endroit magnifique, et pour rien au monde, je ne regrette d’avoir fait autant de kilomètres, juste pour le zoo. Il aurait fallu avoir une journée de plus pour tout visiter, car on a du zapper la partie est… malheureusement.
Quant à San Diego, c’est une ville un peu glauque, il faut le reconnaître. Le centre-ville des affaires est minuscule et pas particulièrement bien famé, et quant au centre-ville touristique (le quartier des lampes à gaz) c’est mignon, mais tout petit aussi. La seule partie intéressante à faire, est le Balboa Park, où sont concentrés tous les musées et points d’intérêt culturels. Je pense qu’il faut une voiture pour vraiment découvrir la ville et ressentir l’atmosphère californienne : pour aller sur les immenses plages, et visiter un peu le vieux quartier mexicain… Mais nous n’avons malheureusement pas eu ce plaisir, ce qui laisse une impression mitigée. En bon touristes français que nous sommes, nous ne nous sommes pas sentis en sécurité et vraiment comblés… Mais encore une fois, rien que pour le zoo, ça vaut le coup d’y faire un détour. (il y a même un téléphérique autour du parc comme dans Theme Park hihi)

Juste pour finir, une petite image du Balboa Park ! P1000777

Vous aimerez peut-être…

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire