Nouvelle-Angleterre

Le Maine ne veut pas de nous ! Allons dans le Rhode Island…

19 août 2012

On avait envie d’océan et de homards, on avait envie d’aller faire de la rando à Acadia National Park. Pas de chance, c’est impossible ! Il fallait réserver au moins 6 mois à l’avance l’un des deux seuls campings du parc. Heureusement, on s’en est rendus compte pendant notre réunion de crise, la veille du départ du Vermont. Se taper 9h de route pour se rendre compte que l’on doit dormir dans la voiture aurait été un petit peu trop hardcore à mon goût. Notre hôte nous confirme que nous avons fait le bon choix en oubliant le Maine et me racontant une anecdote fort amusante : il y a quelques années, ils ont été obligés de dormir plusieurs nuits dans la voiture, et de faire la queue chaque matin devant la portion du camping qui fonctionne en « first come, first served ». La queue commençait à 5h du matin… !

Voyager en août, c’est vraiment l’enfer. Bon, c’est pas grave ! En regardant les états mitoyens au Vermont, on décide de partir dans le sud pour le Rhode Island. Et le pire dans tout ça, c’est que c’est à cause du film « Coup de foudre à Rhode Island », qui a lieu à Jamestown… Je ne sais pas si j’aurais du l’avouer ?

Direction Jamestown, où il n’y a pas de camping libre. Direction Newport, où il n’y a pas de camping tout court. Direction n’importe où dans le Rhode Island où un seul camping est libre : le Melville Pond. J’avais quelques doutes quant au fait que ce soit une bonne idée… Le camping a l’air sympa, pourtant. Mais Pond, ça veut pas dire « marais », par hasard ? Je pars acheter du Ouste ! (que tous les québécois connaissent bien, car il en va de leur survie). Mince, ils n’ont pas de Ouste région sauvage… On tente le coup quand-même ! Au bout de 10 minutes, j’avais littéralement été assez piquée pour toute ma vie. 13 piqûres rien que sur mon genou droit. Autant sur le reste des jambes. Le diamètre des piqûres ? On va dire au moins 5cm. Je m’habille des pieds à la tête, avec plusieurs couches. Ils me piquent à travers mon jean, mes chaussettes, puis mes baskets en toile ! Est-ce que quelqu’un PEUT M’EXPLIQUER COMMENT C’EST POSSIBLE ?!

Aerius, Solupred, et je fonce finir mon repas dans la voiture. J’entends un bourdonnement. Ils m’ont suivi. Ils m’observent. Ils sont là. Prêts à attaquer.

Heureusement, un groupe de québécois m’ont gentiment prêté leur vaporisateur. J’étais tellement heureuse que je m’en suis mise de partout, y compris dans les yeux. Je suffoquais de bonheur.

J’en rigole maintenant, mais j’ai failli tomber dans les pommes. Serait-ce à cause de ma réaction allergique ou du fait qu’ils m’aient pompé trop de sang ?

Et pendant ce temps là, Benji, s’en sort avec deux pauvres piqûres. Je déteste le monde entier.

7 Commentaires

  • Répondre
    Alice in Quebequie
    20 août 2012 at 12:17

    Monut Desert Island <3 Mais je confirme, pas en juillet-aout, hein :)
    pour les moustiques, moi je me suis faite piquer à travers du Gore Tex. Je suis sure que ce sont des moustiques mutants en Amérique du Nord-Est …..

    • Répondre
      Isa
      20 août 2012 at 14:13

      Je me faisais un plaisir d’y retourner encore, mais je n’y avais jamais été en saison… On s’est fait avoir :| Peut-être que c’est pour le mieux et que je n’aurais pas aimé en été !

  • Répondre
    benji
    20 août 2012 at 16:19

    Moi je t’aime car sans toi j’aurais certainement eu quelques piqûres supplémentaires <3

    • Répondre
      Laura
      21 août 2012 at 22:32

      Tout de suite les je t’aime! tu aurais du plutot dire: « si j’avais pu, j’aurais pris toutes les piqures à ta place, je t’aime! »

      • Répondre
        benji
        22 août 2012 at 09:35

        J’aurais pu. Mais j’aime pas mentir :D

  • Répondre
    Zhu
    21 août 2012 at 16:31

    C’est marrant, c’est pas pour remuer le couteau dans le plaie (le dard? dans la plaie), mais je me disais hier soir que je n’avais pas été piquée cette année je crois!

    Bon ben… merci d’avoir pris ma part. J’ai bien rigolé (mon côté sadique, sinon chui pas méchante comme fille!)

  • Répondre
    Laura
    21 août 2012 at 22:30

    ah bienvenue au club, les moustiques nous aime! A Hawaii rien pendant 3 semaines et 31 piqures rien que la derniere nuit! c’est horrible et ca gratte, on a juste envie de s’arracher la peau! allez courage, dans 10 jours tu n’auras plus rien!

Laisser un commentaire