Etats-Unis, Midwest, Ouest américain, Tour USA 2012, Utah, Voyager en train

A bord du California Zephyr (Chicago – Salt Lake City)

En bref

  • 7 États traversés : Illinois, Iowa, Nebraska, Colorado, Utah, Nevada, Californie
  • Durée du voyage : 51h20
  • 3 924 km
  • 150 $ environ
  • On voit : les plaines céréalières du Nebraska, les montagnes rocheuses, le fleuve Colorado, les canyons de l’Utah, le désert du Nevada, la Sierra Nevada et la baie de San Francisco
  • Pour télécharger les brochures et retrouver toutes les informations

En moins bref

C’est parti pour plus de 34 h sur les rails, à bord du train le plus célèbre des Etats-Unis. Tout d’abord, je dois dire que la gare de Chicago est épouvantable, et tout le personnel Amtrak que l’on y a croisé était du même acabit. Certes, la gare est belle, mais le Zephyr est une « grosse machine » : pour la première fois, j’ai été mal servie, pressée et stressée par le personnel Amtrak. La gare en elle-même est très fréquentée et à mon avis, bien stressante. Il faut prévoir d’arriver bien avant l’heure d’embarquement, en tout cas bien avant l’heure réglementaire conseillée sur vos billets !

De plus, les places n’étant pas attribuées, il faut aller faire la queue relativement tôt si vous voulez la bonne place (c’est à dire du côté gauche dans le sens de la marche, pour tout voir !)

L’ambiance est sympa : à ma droite, un vrai cow-boy chapeau-santiags qui descend à Denver, derrière moi, deux Chinois qui ont l’air enchantés d’aller visiter Yellowstone et avec qui je partage mon mix de noix, mais le wagon est principalement composé de retraités visitant les Rocheuses. Deux rangs derrière moi, il y a une jeune tatouée-piercée-cheveux-arc-en-ciel allant en Californie… Et moi. Une glandue française, chaussettes-birkenstocks, décoiffée et myope.

C’est ça que j’aime, en voyageant en train. La diversité des voyageurs… Le California Zephyr est réputé pour être l’un des plus beaux trajets de train du monde. Et je comprends rapidement pourquoi.

34 h dans le train, ça me paraissait long, je le redoutais un peu. Pourtant, dès que j’ai vu la taille immense des places et le fait que je pourrai plus ou moins me contorsionner pour pouvoir dormir en chien de fusil, je me suis dit que ça allait passer plus vite que prévu ! Je m’endors dans l’Illinois pour me réveiller en même temps que le soleil sur les plaines dorées du Nebraska. Moi qui ait du mal avec les paysages désespérément plats, je ne pensais pas trouver les plaines aussi majestueuses et splendides, surtout juste avant les moissons.

california-zephyr-colorado
Je me rendors pour quelques temps, jusqu’à l’arrêt prolongé du train à Denver. Le train repart et entame sa montée des Rocheuses, il ne va plus qu’à 30 km à l’heure, mais il passe dans des endroits somptueux (I know a place… where no planes go… I know a place… where no ships go… no cars go!). Effectivement, il n’y a pas de route. Il n’y a que la voie ferrée, et le fleuve Colorado où des chanceux font du kayak. On passe au fond de canyons serrés, dans des tunnels, dans des cols venteux : c’est fantastique ! Les voyageurs ne quittent plus leur fenêtre et tout le monde s’émerveille des paysages qui se succèdent. 

Cependant, le moment le plus spectaculaire est sans doute la portion entre Grand Junction et Salt Lake City, où le train traverse des déserts très arides puis s’élève peu à peu dans les massifs de l’Utah. Ajoutez à cela un beau coucher de soleil observé depuis la voiture panoramique du train, et ça donne 34 superbes heures, qui restent en mémoire.

Le California Zephyr reste mon plus beau souvenir de voyage aux USA, et ce n’est pas rien de le dire ! Quitter une des plus belles villes américaines, Chicago, pour trouver une autre des plus belles villes américaines, San Francisco, en traversant des paysages du Midwest et de l’ouest aussi variés que somptueux, c’est une expérience qui marque à vie.

Astuces

  • Une place en coach ou en wagon couchette ? A vous de faire votre choix grâce à ma FAQ sur le voyage en train avec Amtrak
  • N’oubliez pas vos couvertures et vêtements chauds : non seulement la clim est souvent à fond, mais en plus il faut vous sentir à l’aise pour la nuit dans le train !
  • Voyageurs en coach, deux nuits dans le train vous rebutent ? Je comprends : faites donc une escale (ou deux) à Denver ou à Salt Lake City
  • Préférez le trajet dans le sens Chicago -> San Francisco, à mon sens beaucoup plus spectaculaire (en fonction des heures de la journée). Si vous le pouvez, privilégiez les saisons où les jours sont le plus longs, pour observer d’autant plus !
  • Le train n’arrive pas à San Francisco mais à Emeryville, de l’autre côté de la baie. Dans un sens comme dans l’autre, une navette gratuite jusqu’à, ou depuis, San Francisco est prévue et mise en place par Amtrak.
  • N’oubliez pas vos provisions (fruits frais, biscuits, eau) et une petite trousse de secours.
  • PROFITEZ !!!

PS : Pour lire mon récit de voyage sur le Zephyr : PVTistes.net

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

9 Commentaires

  • Envoyer Zhu 21 septembre 2012 at 02:32

    C’est génial ta description des passagers et de vous-mêmes! J’espère que tu prends plein de photos. Oh tu me donnes envie de prendre le train, là, maintenant! C’est tellement imagé!

  • Envoyer Hélène 25 septembre 2012 at 20:48

    Pareil! ça donne vachement envie de monter dans le train!
    Un de mes grands regrets que de ne pas avoir fait la traversée MTL-VAN en train. Une autre fois peut-être…
    En tout cas, ça donne envie, et tu écris tjs aussi bien! A quand les photos?? :wink:

    • Envoyer isa 12 octobre 2012 at 15:14

      Dans un mois ! Quand j’aurai un vrai écran pour les trier et les développer :-) J’ai très hâte de voir le résultat, même si cette année je suis plutôt déçue par mon « talent » photographique

  • Envoyer Virginie 14 février 2013 at 03:29

    Voilà c’est fait :) Tout le trajet de Chicago à SF via le Zephyr, plus de 51 heures de train, c’était fabuleux! Contrairement à toi, j’ai adoré la gare de Chicago à l’architecture magnifique et les gens ont été super sympas et nous ont même accompagné directement à notre place! Niveau paysages, on en a pris plein les yeux, mais mon moment préféré à été le Colorado de Denver à Grand Junction, les paysages étaient à pleurer tellement c’était beau et changeant. J’ai un peu (pas mal) voyagé durant ma jeunesse et vraiment c’est le plus bel endroit du monde que j’ai jamais vu. Un vrai coup de foudre!
    Egalement à noter dans ce train, les guides nous parlent sans arrêt de ce qu’on voit, l’histoire etc surtout dans le wagon panoramique et un peu partout en fait :)… C’était vraiment un voyage merveilleux!

    • Envoyer isa 14 février 2013 at 09:17

      Cette portion là est effectivement époustouflante ! Par contre, nous n’avions pas réussi à trouver de place dans le wagon panoramique pour écouter les guides (au mois d’août, il fallait se battre pour sa vie ! :-D)

  • Envoyer matt 4 mai 2016 at 19:36

    Bonjour ISA
    Merci pour tes belles histoires à bord du zéphir
    Je vais moi même le prendre cet automne, peux-tu me dire combien de temps durent les arrêts en gare? Y-a-til moyen d’aller se dégourdir les jambes ?

    merci :)

    • Envoyer isa 6 mai 2016 at 08:40

      Salut Matt !
      Super, ça va être très beau, à l’automne ! :)
      Pour la durée des arrêtes, cela dépend. Avant chaque arrêt, le conducteur de train indiquera si c’est un arrêt long ou court. Les arrêts longs durent environ 15 minutes, il appellera ça un « smoke stop », impossible de s’éloigner trop, donc. En revanche, il y aura deux arrêts techniques (à Denver puis à Salt Lake) qui dureront près d’une heure, donc là c’est possible de se dégourdir un peu les jambes !

  • Envoyer ALucie 28 octobre 2016 at 17:15

    Bonjour, ce voyage en train m’intéresse beaucoup, je pensais m’arrêter à Salt Lake City, dormir dans un hotel tout près de la gare (car je crois que l’arrivée à SLC est assez tardive, dans les 23H…) et le lendemain louer une voiture pour me rendre vers Monument Valley. Est ce que ce projet vous parait réalisable ?

    • Envoyer isa 2 novembre 2016 at 10:29

      Bonjour Anne-Lucie ! L’arrivée à SLC est effectivement très tardive, d’autant qu’il faut compter les éventuels (plus que probables, je ne suis jamais arrivée à l’heure) retards cumulés sur la ligne.
      Il y a des taxis toute la nuit à la gare de SLC et des hôtels (assez coûteux, néanmoins), dans les environs. Il vous faudra ensuite payer le taxi pour rejoindre l’aéroport ou le centre-ville de Salt Lake pour louer la voiture, mais… pas trop tôt le lendemain matin, pour avoir une vraie nuit de repos ! ;)
      Vous souhaitez rejoindre Monument Valley en une seule journée ?

    Envoyer un (gentil) commentaire