États d'âme Lyon Photographie Rhône-Alpes & Auvergne

Mon hiver 2018 à Lyon (et ailleurs !)

13 mars 2018

Oulala, qu’il a été long, cet hiver… J’ai commencé à souffler début février, quand les jours ont commencé à rallonger, et que la neige a remplacé la pluie !

C’est quand-même bien plus sympa, la neige, non ? Le mois de décembre, tout à la fin de l’automne, a été égayé par une dizaine de jours en Martinique, et tant mieux : ça m’a permis d’entamer cet hiver très difficile (climatiquement parlant) sans avoir un déficit de vitamine D trop important.

Le mois de décembre est passé à toute vitesse, entre Noël et le jour de l’an à droite et à gauche, en famille.

Le mois de janvier a été marqué par une crue battant tous les records, à Lyon. De mémoire, je n’ai jamais vu le Rhône aussi haut ! Les mouettes surfaient sur un courant impressionnant, et des infrastructures comme la Piscine du Rhône ont été fortement endommagées par la montée des eaux.

Sorties et culture

J’ai acheté un podomètre et je me suis mise au défi de faire au moins 45 000 pas chaque semaine ! Je dois parfois un peu me forcer (surtout lorsque la météo donne plus envie de rester au chaud…) mais c’est très gratifiant, et surtout, je peux (re)découvrir plein de chouette coins à Lyon.

Côté culture, j’en ai profité qu’il ne fasse pas beau pour aller voir trois expositions temporaires : « Les jours sans », au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation, abordant la pénurie dans la région lyonnaise pendant la 2e Guerre Mondiale. Comme d’habitude, l’exposition était fantastique et fait résolument du CHRD mon musée lyonnais préféré.
J’ai également vu l’exposition « Venenum » au clinquant Musée des Confluences et par contre, je n’ai pas été envoûtée. La présence d’animaux vivants m’a d’ailleurs choquée… Pour finir, une autre exposition au Musée Gadagne « Lyon sur le divan, les métamorphoses d’une ville » a abordé les thèmes récurrents dans la bouche des Lyonnais : la transformation urbaine à travers plusieurs exemples (dont les aménagements de Perrache et de la Part-Dieu). La scénographie était très créative, et j’ai adoré les dataviz. A voir jusqu’en juin !
J’ai encore pu compter sur Cybèle pour faire une super visite du Vieux Lyon, sous le thème de la foire royale de 1548…

Et côté lectures ?

J’ai beaucoup lu (encore une fois, rapport à la météo…), en particulier au chaud dans mon bain ! Ça a du bon, de réactiver sa carte de bibliothèque ! J’ai adoré plusieurs romans (et c’est rare que j’aie autant de chance d’affilée !). La servante écarlate de Margaret Atwood était une lecture que je repoussais depuis des années. J’ai sauté sur l’occasion de sa réédition pour me l’offrir enfin et ça a été une vraie claque ! C’est le genre de bouquins pour lesquels je me demande pourquoi j’ai attendu aussi longtemps avant de les ouvrir.
J’ai passé également de très agréables moments en lisant un roman québécois, L’année la plus longue de Daniel Grenier, où l’histoire d’un homme né un 29 février et qui de ce fait ne fête son anniversaire (et ne vieillit) qu’une fois tous les 4 ans. Les cuisines du grand Midwest de J. Ryan Stradal, pris au hasard sur le présentoir des nouveautés à la bibli a sans doute été l’un des romans les plus divertissants que j’aie lu ces dernières années : l’épopée d’une grande cuisinière quelque part dans le plat pays des Etats-Unis.
Je me suis enfin fait le plaisir de l’acquisition de Cartes postales du Canada de Marie-Julie Gagnon, collègue voyageuse, blogueuse et journaliste ! Il se lit très vite, c’est un grand plaisir qui met plein de rêves en tête.


Je citerais aussi Indian Roads de David Treuer, auteur ojibwé, qui raconte le passé et le présent de son peuple, le quotidien dans sa réserve de Leech Lake, au Minnesota. C’est un ouvrage passionnant pour quiconque s’intéresse à la question autochtone aux Etats-Unis. Et pour finir avec le thème de la mystique autochtone, j’ai passé un bon moment en lisant American Gods de Neil Gaiman, mais ça n’a pas été une grande révélation.

Bloguesquement parlant

J’ai repris du poil de la bête et je me suis efforcée de vous raconter tout mon périple martiniquais avant la fin de l’hiver… Mais je n’y suis pas arrivée ! Je ne sais pas pourquoi, mais pour ce voyage, j’ai vraiment eu envie de prendre mon temps. Et j’ai d’ailleurs pris beaucoup de plaisir à écrire :

J’ai fait un carton (à ma mesure, quoi, j’ai eu plus de 4 commentaires :-p) sur mon article où je vous annonce que je retournais vivre au Québec d’ici quelques mois. Avec quelques semaines de recul, j’ai encore plus d’impatience et encore moins d’appréhension. Je suis sur la bonne voie !

J’ai écrit deux bilans sur l’année 2017, l’un à mon sujet et l’autre au sujet de la blogosphère voyage. J’ai également mis à jour ma FAQ sur le voyage en train aux USA !

Voyages, voyages…

J’ai passé tout mon temps à Lyon, sans aucune excursion dans les environs ! Sans aucun regrets, car ça m’a fait un bien fou de me poser et de profiter de mes proches.
Alors que certains se vantent d’avoir tant de dizaines de voyages en avion prévus (histoire vraie vue sur Twitter !), je suis heureuse de ne pas en comptabiliser avant la fin de l’année. Et c’est déjà beaucoup trop. Je me dis de plus en plus que mes vols long-courrier sont comptés !

Un week-end à Beaune en famille m’a permis de parfaire ma connaissance des vins de Bourgogne, alors que plusieurs aller-retour à Paris pour le travail me fait confirmer que cette ville vit à un rythme que je ne peux pas supporter plus de quelques jours ! C’est toujours un bonheur de rentrer à Lyon, dans ma « province » (notez bien l’emploi de guillemets).

Je commence à préparer, petit à petit, la future expatriation au Québec, en commençant à échelonner les dépenses ! La première d’entre elles a été une dépense « de plaisir » : le pass annuel pour les parcs nationaux québécois ! En seulement 2 jours, j’ai reçu la commande en provenance de Montréal, bien joué la SEPAQ !

Mais le plus grand voyage de cet hiver, ça a été mon opération de la myopie. J’ai été surprise de ne pas avoir d’appréhension avant l’opération (qui, pourtant, lorsque l’on en connait les étapes, est effrayante), et je suis super fière de moi. C’est vrai, quoi, on n’est jamais assez tendre avec soi-même ! Même si j’ai encore des ajustements à faire, c’est une aventure formidable, de voir pour la première fois de ma vie. Vous n’imaginez pas la chance que vous avez, les non-bigleux ! ;-)

C’est pas tout ça, mais le printemps commence… (atchoum !)… Et je vais passer pas mal de temps sur les routes françaises, surtout pour le boulot, mais aussi pour le plaisir ! A bientôt !

6 Commentaires

  • Répondre
    Evangeline
    13 mars 2018 at 14:53

    L’exposition Venenum me fait de l’oeil mais je ne savais pas qu’il y avait des animaux vivants ! Cela met un peu mal à l’aise et je ne sais pas si j’irai du coup…

    • Répondre
      isa
      13 mars 2018 at 14:56

      Coucou Evangeline !
      Eh bien oui, il y a des aquariums, et plusieurs sortes de méduses et de tarentules confinées dans des espaces minuscules… (d’ailleurs j’ai cru voir certaines méduses mortes). Autant dans les zoos, tu peux penser qu’il y a vraiment une volonté de « conservation », d’études des animaux, là, c’est juste de l’exhibition !!! Et les visiteurs qui tapent sur les blocs de verre… Pauvres bêtes :(

  • Répondre
    Céline
    13 mars 2018 at 17:25

    Ah je te tire mon chapeau pour l’opération, je serais complètement incapable de faire ça, je supporte pas tout ce qui touche les yeux (iiirk). Bon, de toute façon mon ophtalmo m’a dit que je suis trop myope pour l’opé donc je me pose même pas la question. x)
    Un jour, j’irais découvrir Lyon, un jour ! En attendant, je trépigne d’impatience de pouvoir rebouger et donc redécouvrir ma région et mon pays. Et profiter des distances redevenues raisonnables contrairement au Québec ! :)

    • Répondre
      Isa
      14 mars 2018 at 08:34

      Coucou Céline !
      Et bien, ce que tu viens de dire, c’est mot pour mot ce que je disais il y a deux ans… Et puis petit à petit l’idée a fait son chemin ! Je pensais être dans un état de liquéfaction totale pendant des mois et au final, j’ai à peine sourciller. Comme quoi, faut jamais dire jamais, hein ! :p
      J’espère que tu viendras découvrir Lyon quand je serai là pour te faire faire la visite touristique non-touristique ! <3 Ca va être une vraie renaissance pour toi de redécouvrir les beaux coins de France :)

  • Répondre
    Lucile
    13 mars 2018 at 23:21

    J’aime beaucoup tes bilans saisonniers. Tu viens de me donner 3 idées de livres !
    Vivement de se croiser sur les routes du printemps et de faire de jolies découvertes.

    • Répondre
      Isa
      14 mars 2018 at 08:32

      Et pas que se croiser !! <3
      Tu me dis si tu as envie d'emprunter l'un de ces bouquins :)

Laisser un commentaire