Ouest américain, Parcs nationaux, Utah

Mes 3 parcs préférés de l’Utah

Même si je reconnais avoir un certain faible pour des petits parcs d’Etats pas du tout fréquentés ou de superbes monuments nationaux déserts (comme Natural Bridges et le Grand Staircase Escalante), mes 3 parcs préférés sont des parcs nationaux. Il n’y a pas beaucoup de suspens, j’ai nommé Zion, Capitol Reef et Dinosaur. Je n’ai jamais vraiment réussi à départager les 2 premiers !


Zion National Park, Utah

Pourquoi l’aimer ?

  • Un canyon comme il n’y en a aucun autre
  • Il se découvre en randonnant vers le sommet
  • Il est très vaste et propose vraiment des paysages différents, entre les environs de la rivière, le plateau, Kolob, la partie est…
  • Springdale est une ville très sympa où il y a tout, assez agréable quand on a pas mangé autre chose que des nouilles chinoises pendant 1 mois
  • On ne peut pas s’ennuyer, même au bout d’un mois sur place : un mélange de randos techniques et d’autres accessibles à tout le monde
  • C’est le parc le plus spectaculaire, mais qui procure quand-même de l’intimité si on sait la chercher

Pourquoi le détester ?

Si vous dites que vous le détestez, déjà, je vous gifle. Mais je reconnais que…

  • Même si c’est toujours dans les mêmes zones (dans le bus, les campings et le Riverside Walk), en été, le nombre de touristes bruyants est parfois cauchemardesque
  • Quand on veut de la tranquillité, ce n’est effectivement pas à Springdale que l’on va trouver son bonheur… A l’échelle de l’Utah, c’est presque une grande ville.

Que faire absolument

  • Bien que très touristiques : le Riverside Walk et l’Overlook Trail
  • Aller manger au Bit n’ Spurs
  • Faire la route jusqu’au Kolob Réservoir
  • Voir un coucher de soleil dans la Court of the Patriarchs
  • Se tremper les pieds dans la Virgin River
  • Traverser le tunnel
  • S’éloigner des touristes

Capitol Reef National Park, Utah

Pourquoi l’aimer ?

  • Avant tout pour son mélange savant d’Histoire des pionniers mormons et de paysages fantastiques.
  • L’oasis de Fruita et ses vergers
  • Un des ciels étoilés des plus purs d’Amérique du Nord
  • Pas beaucoup de touristes, même en haute-saison
  • Il faut vraiment se décarcasser pour pouvoir le découvrir (que ce soit à pied, ou avec un 4*4)
  • Le camping de Fruita qui est tout simplement le meilleur camping d’un National Park : biches le matin, conférences le soir, eau de la Frémont river qui clapote, scones et tartes fraîches le matin…

Pourquoi le détester ?

  • A part la Cathedral Valley (qui est difficile d’accès), il n’y a pas de « monument » reconnaissable et spectaculaire, c’est une ambiance avant tout
  • Parce que vous êtes complètement stupide

Que faire :

  • Le Cohab Trail, le plus beau dans le registre des faciles
  • Ceuillir des pommes ou des poires dans les vergers
  • Assister à une présentation, le soir, par un ranger. Les présentations dans l’amphithéâtre sont gratuites et tous les soirs, en pleine saison. Les thèmes sont divers et variés (la faune, l’histoire, la flore, l’astronomie, etc)
  • Passer des heures à admirer la voie lactée
  • Faire la route panoramique pour voir le coucher de soleil sur le Waterpocket Fold
  • Manger un scone tiède de la Gifford House
  • Faire la Cathedral Valley

Dinosaur National Monument, Utah

Le bruit du silence 
Le pays des dinosaures
Le pays des coyotes

Pourquoi l’aimer ?

  • Comme Zion, Dinosaur est immense et se trouve à cheval sur 2 Etats. Il offre des paysages vraiment extrêmement variés.
  • Je ne suis pas encore allée à Canyonlands (bouh), mais je pense que Dinosaur est encore plus sauvage : on est au bout de nulle part, et il y a plein d’animaux…
  • L’isolement presque total
  •  On peut toucher des OS DE DINOSAURES ! J’vous jure !

Pourquoi le détester ?

  • L’isolement presque total
  • Localisé loin de tous les autres parcs et attraits touristiques, il faut faire un détour

Que faire :

  • La zone Utah, la zone Colorado, et le Nord ! (que je n’ai pas fait, ce sera la prochaine fois !)
  • Aller voir  la Quarry et toucher des os de dinos
  •  Faire l’excellent Sound of Silence trail
  • Pour les amateurs : aller pagayer sur l’eau !
  • Faire le Jones Hole Trail (un jour, un jour !)
  • Camper au milieu de nulle part à Echo Park
  • Voir le coucher de soleil du petit amphithéâtre du camping de Green River : dindes sauvages, biches, coyotes…
Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être lire...

7 Commentaires

  • Envoyer Pauline 31 octobre 2012 at 20:42

    Mais les gens sont stupides Isa, les gens sont stupides. Et tant mieux dans ce cas précis :D.
    Bon, plus sérieusement, bah… on est du même avis (surprenant non ?). Capitol Reef c’est avant tout une ambiance. On s’y sent bien. Et je ne suis pas d’accord, ce n’est pas une raison pour le détester ! Il fallait vraiment que tu trouves quelquechose non ?

    • Envoyer isa 8 novembre 2012 at 17:16

      Pour les gens stupides, je pense que c’est une vraie raison !

  • Envoyer Zhu 1 novembre 2012 at 02:53

    Effectivement, les couchers de soleil doivent être splendides! Beau résumé, on voit à quel point ces coins t’ont plu ;-) Je ne vois pas comment on peut détester en tout cas… sauf si o se fait abandonner dans le désert peut-être :lol:

    • Envoyer isa 8 novembre 2012 at 17:18

      Je pense que beaucoup de gens ne comprennent pas le désert, pour eux, ce n’est rien de plus qu’un tas de rochers, où il fait chaud et où il y a que de buissons :D

  • Envoyer Joana@venividivoyage 10 mai 2014 at 20:06

    Il faut absolument que tu écrives un bouquin sur l’Utah et les parcs nationaux (mais évite d’y mettre le coup de la gifle si tes lecteurs ont le malheur de te dire qu’ils ont détesté tel ou tel endroit) !!

  • Envoyer Regis 21 février 2016 at 13:22

    Mention ++ pour Zion, c’est également mon fétiche ! La valley of fire est pas mal non plus mais bon ce n’est pas vraiment un parc national. Bel article !

    • Envoyer isa 24 février 2016 at 10:56

      Merci pour ton commentaire, Régis !
      J’ai justement envie de faire un nouvel article sur les difficultés vis à vis de Zion…

    Envoyer un (gentil) commentaire